Association des chefs décorateurs de cinéma

"Under realism"

A voir, à lire, à écouter | 06/02/2016

L’ENVERS DE L’HISTOIRE,
NAZANIN POUYANDEH

Galerie Sator Paris 3
Jusqu’au 27 février

« Je suis sortie des Beaux-arts de Paris en 2005. La peinture figurative, c’est simple : c’était ringard » affirme Nazanin Pouyandeh.
Passage des Gravilliers, la galerie Sator consacre une exposition à cette peintre iranienne née en pleine guerre à Téhéran (1981), qui a fuit son pays après l’assassinat de son père, un intellectuel fervent défenseur des droits de l’homme.

Ses toiles sont comme les mille et une nuit vues en rêve, le traitement est innocent, le coup de pinceau séduisant. Mais à bien y regarder, la naïveté de la représentation cache un monde autrement plus inquiétant.


Nazanin Pouyandeh est aujourd’hui un des piliers de l’« Under Realism », un groupe d’artistes qui en France rassemble aussi Oda Jaune, Gaël Davrinche, Raphaëlle Ricol et l’Allemand Simon Pasieka.
A travers leurs expositions collectives, chacun revendique - à sa manière- un style pictural et figuratif. Et s’élève ainsi contre une certaine « conceptualisation » de la peinture contemporaine, où l’idée tend à prendre le pas sur l’image.

« Under realism se caractérise par un fort impact visuel, susceptible de déclencher de violentes émotions », déclare le groupe sur sa page Facebook.
« Nous sommes là pour créer de nouvelles images, issues d’univers personnels, de visions intérieures... Tout ce qu’on a voulu enlever à la peinture » (Kosta Kulundzic, peintre franco-serbe).

La figuration serait donc de retour, comme le note Marine Relinger de Télérama, elle évoque même un "gang-bang pictural" : Les choses ont, très récemment, évolué. Depuis les années 2010 surtout, la peinture opère un retour en grâce auprès des institutions, porté par la demande du marché : les collectionneurs, en effet, n’ont jamais cessé d’en acheter.

http://www.telerama.fr/sortir/sous-reaslisme-un-nouveau-courant-de-peinture-en-forme-de-gang-bang-pictural,131635.php

En vignette :
Les bohémiens en voyage, Nazanin Pouyandeh. Huile sur toile, 2014


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

L’Opéra de Paris par Degas

A voir, à lire, à écouter | 14/12/2019

DEGAS A L’OPÉRA Musée d’Orsay, Paris 7ème Jusqu’au 19 janvier 2020 Toute sa vie, Edgar Degas a peint l’Opéra, ses lieux et ses personnages, que ce (...) Lire la suite

Mona Atoum et l’instabilité du monde

A voir, à lire, à écouter | 12/12/2019

EXPOSITION MONA ATOUM Galerie Chantal Crousel, Paris 3ème Jusqu’au 21 décembre Plus que 10 jours pour voir les nouvelles sculptures et (...) Lire la suite

A écouter : le décor dans le film d’époque

A voir, à lire, à écouter | 08/12/2019

LE FILM HISTORIQUE, OU LA REVANCHE DU DÉCOR En podcast sur France Culture « Le décor au cinéma n’est pas qu’une toile de fond pour un spectacle : il (...) Lire la suite

Incontournable

A voir, à lire, à écouter | 07/12/2019

RETROSPECTIVE ALFRED HITCHCOCK Cinémathèque française, Paris 12ème Jusqu’au 25 janvier 2020 Les films d’Hitchcock, toujours un régal pour les (...) Lire la suite

Architecture à Orléans, 2ème édition

A voir, à lire, à écouter | 05/12/2019

BIENNALE D’ARCHITECTURE NOS ANNÉES DE SOLITUDE A Orléans (45) jusqu’au 19 janvier 2020 "Archi-seuls à la Biennale d’Orléans", joli titre piqué à (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 184

ADC

Association des chefs décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net