Association des chefs décorateurs de cinéma

Sur scène : pour ou contre le « surhomme-architecte » ?

A voir, à lire, à écouter | 21/10/2016

THE FOUNTAINHEAD / LA SOURCE VIVE
Mise en scène d’IVO VAN HOVE

Aux Ateliers Berthier Paris 17ème
Du 10 au 17 novembre

« Être ce que l’on est, créer ce que l’on doit créer, sans aucune concession...quelle est l’essence de la création ?  »
Le néerlandais Ivo van Hove a adapté et mis en scène des scénarios de films signés Cassavetes, Bergman, Duras ou récemment Visconti avec Les Damnés, présenté à Avignon et à la Comédie Française.

Cette fois, il adapte le roman fleuve de Ayn Rand, The Fountainhead/La source vive (1947), et dans le même temps se fait le contradicteur de la thèse défendue par l’écrivain américaine.

Pour elle et son héros architecte Howard Roark, plus ou moins inspiré par Frank Lloyd Wright, « ...toute entrave imposée à la liberté créatrice d’un talent individuel est à proscrire. Il ne doit pas sacrifier sa force et sa supériorité sur l’autel d’un prétendu intérêt collectif. 
S’il tient bon, et protège sa singularité en assumant jusqu’au bout son égoïsme »
, l’artiste créateur peut accomplir son œuvre et du même coup se montrer utile à la société.


Dans sa mise en scène et avec une grande place aux projections vidéo, Ivo van Hove, a voulu rendre leurs chances aux opposants du « surhomme-architecte ». Plutôt que les traiter d’emblée en perdants, il a choisi de réévaluer leurs arguments.

Et tout au long de la démonstration qu’a construite la romancière, l’homme de théâtre pose ses propres questions, comme autant de charges explosives pour ébranler son édifice de certitudes : L’art doit-il accepter de s’impliquer dans la vie de tous les jours ? L’artiste doit-il être isolé ? 

D’après www.theatre-odeon.eu/fr/2016-2017/spectacles/fountainhead


The Fountainhead (Le Rebelle) au cinéma, réalisé en 1949 par King Vidor.

En vignette : la pièce The Fountainhead
© Jan Versweyveld


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

On les dits peintres naïfs

A voir, à lire, à écouter | 17/10/2019

DU DOUANIER ROUSSEAU À SÉRAPHINE, LES GRANDS MAÎTRES NAÏFS Musée Maillol, Paris 7ème Jusqu’au 19 janvier 2020 On connait surtout Henri Rousseau et (...) Lire la suite

Revoir Marie Thurman

A voir, à lire, à écouter | 14/10/2019

RÉTROSPECTIVE MARIE THURMAN Espace Commines, Paris 3ème Jusqu’au 24 octobre, de 12h à 21h Valérie Grall (ADC) nous signale cette exposition en (...) Lire la suite

La FIAC investit un garage du 11ème

A voir, à lire, à écouter | 13/10/2019

MUTATIO Garage Amelot, Paris 11ème Du 15 au 19 octobre 20 plasticiens exposent à travers les 7 niveaux d’un garage de 3000 m2 entièrement (...) Lire la suite

Photo : icônes et victimes du pouvoir

A voir, à lire, à écouter | 12/10/2019

POUVOIR(S) Centre Photographique Marseille, 2ème ardt. Jusqu’au 11 janvier 2020 Dans le cadre de L’Engagement, une manifestation du réseau (...) Lire la suite

2 actus Trauner

A voir, à lire, à écouter | 10/10/2019

ALEXANDRE TRAUNER ART/FILM FESTIVAL Du 15 au 20 octobre, Szolnok, Hongrie VENTE AUX ENCHÈRES, ALEXANDRE TRAUNER PHOTOGRAPHE Le 16 octobre, Hôtel (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 179

ADC

Association des chefs décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net