Association des chefs décorateurs de cinéma

Sur scène : pour ou contre le « surhomme-architecte » ?

A voir, à lire, à écouter | 21/10/2016

THE FOUNTAINHEAD / LA SOURCE VIVE
Mise en scène d’IVO VAN HOVE

Aux Ateliers Berthier Paris 17ème
Du 10 au 17 novembre

« Être ce que l’on est, créer ce que l’on doit créer, sans aucune concession...quelle est l’essence de la création ?  »
Le néerlandais Ivo van Hove a adapté et mis en scène des scénarios de films signés Cassavetes, Bergman, Duras ou récemment Visconti avec Les Damnés, présenté à Avignon et à la Comédie Française.

Cette fois, il adapte le roman fleuve de Ayn Rand, The Fountainhead/La source vive (1947), et dans le même temps se fait le contradicteur de la thèse défendue par l’écrivain américaine.

Pour elle et son héros architecte Howard Roark, plus ou moins inspiré par Frank Lloyd Wright, « ...toute entrave imposée à la liberté créatrice d’un talent individuel est à proscrire. Il ne doit pas sacrifier sa force et sa supériorité sur l’autel d’un prétendu intérêt collectif. 
S’il tient bon, et protège sa singularité en assumant jusqu’au bout son égoïsme »
, l’artiste créateur peut accomplir son œuvre et du même coup se montrer utile à la société.


Dans sa mise en scène et avec une grande place aux projections vidéo, Ivo van Hove, a voulu rendre leurs chances aux opposants du « surhomme-architecte ». Plutôt que les traiter d’emblée en perdants, il a choisi de réévaluer leurs arguments.

Et tout au long de la démonstration qu’a construite la romancière, l’homme de théâtre pose ses propres questions, comme autant de charges explosives pour ébranler son édifice de certitudes : L’art doit-il accepter de s’impliquer dans la vie de tous les jours ? L’artiste doit-il être isolé ? 

D’après www.theatre-odeon.eu/fr/2016-2017/spectacles/fountainhead


The Fountainhead (Le Rebelle) au cinéma, réalisé en 1949 par King Vidor.

En vignette : la pièce The Fountainhead
© Jan Versweyveld


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

L’art du panier japonais

A voir, à lire, à écouter | 17/02/2019

FENDRE L’AIR, L’ART DU BAMBOU AU JAPON Musée du quai Branly, Paris 15ème Jusqu’au 7 avril Au Japon, pas de hiérarchie entre « beaux-arts » et « arts (...) Lire la suite

Au Kanal-Centre Pompidou, ex-garage Citroën

A voir, à lire, à écouter | 13/02/2019

MISCELLANEOUS FOLIES Kanal - Centre Pompidou Quai des péniches, Bruxelles 1000 Jusqu’au 29 avril Des petits bâtiments « sexy qui ne sont pas (...) Lire la suite

Foujita 「藤田嗣治:生涯の作品(1886-1968)」展

A voir, à lire, à écouter | 11/02/2019

FOUJITA ŒUVRES D’UNE VIE (1886-1968) Maison de la Culture du Japon, Paris 15ème Jusqu’au 16 mars 36 œuvres du japonais Tsuguharu Foujita, figure (...) Lire la suite

Le peintre qui aimait les rousses

A voir, à lire, à écouter | 09/02/2019

ROUX ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel Musée Henner, Paris 17ème Jusqu’au 20 mai « Pourquoi tant de rousses ? » se sont toujours demandés les (...) Lire la suite

Cartier aux couleurs de l’Amérique latine

A voir, à lire, à écouter | 06/02/2019

GEOMETRIES SUD, DU MEXIQUE A LA TERRE DE FEU Fondation Cartier, Paris 14ème Jusqu’au 24 février De l’usage intensif et joyeux des couleurs, des (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 162

http://www.adcine.com

ADC

Association des Décorateurs de Cinéma

Siège : SFP 2 avenue de l´europe 94360 Bry sur Marne

Mentions légales

© ADCINE tous droits reservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net

http://www.adcine.com

[(http://www.adcine.com|=={'https://www.adcine.com'}|oui) ]