Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Bazille, peintre du milieu du XIXème

A voir, à lire, à écouter | 14/02/2017

FREDERIC BAZILLE (1841-1870)
LA JEUNESSE DE L’IMPRESSIONNISME

Musée d’Orsay, Paris 7ème
Jusqu’au 5 mars

Pile au milieu du XIXème, Frédéric Bazille a eu une courte carrière de peintre, entre le réalisme du début de siècle et les prémisses de l’impressionnisme. Mort prématurément, il aura eu le temps de réaliser de nombreuses toiles prometteuses quelques chefs d’œuvres.
Ils sont présentés avec d’autres de contemporains comme Delacroix, Courbet, Manet, Monet, Renoir, Fantin-Latour, Guigou ou encore Cézanne.


Portrait d’Auguste Renoir

L’exposition montre le renouvellement des genres traditionnels : portraits, natures mortes, scènes de plein air... et le nu masculin que Bazille traite « avec légèreté et aisance, en le délivrant de la scène mythologique ou religieuse.
La Scène d’été est un chef-d’œuvre d’homoérotisme (ou « homosocialité » chaste, d’après le cartel de l’expo), où l’artiste décline une variété de figures iconographiques imposées : Saint Sébastien martyr, nu à demi incliné, lutteurs...
La spontanéité de sa maladresse anatomique s’y déploie dans un cadre de verdure à la pureté cristalline ».

Magali Lesauvage, le 04/12/2016 sur next.liberation.fr


Scène d’été, 1869-1870.
© President and Fellows of Harvard College

En vignette, L’Atelier de la rue de Furstenberg, 1865–1866.


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Un jour, un décor #42

A voir, à lire, à écouter | 27/04/2020

LE POINT DE NON-RETOUR / POINT BLANK de John Boorman (1967) C’est une vraie prison abandonnée qui sert de décor à la première séquence de Point (...) Lire la suite

Un jour, un décor #41

A voir, à lire, à écouter | 26/04/2020

UN PROPHÈTE de Jacques Audiard (2009) Le "pitch" : une fois arrivé en Centrale, le jeune Malik tombe sous la coupe d’un groupe de prisonniers (...) Lire la suite

Un jour, un décor #40

A voir, à lire, à écouter | 25/04/2020

IRMA LA DOUCE de Billy Wilder (1963) Un café-tabac du quartier des Halles reconstitué à Hollywood par un hongrois ayant passé une grande partie de (...) Lire la suite

Un jour, un décor #39

A voir, à lire, à écouter | 24/04/2020

PLAYTIME de Jacques Tati (1967) C’est l’ouverture du restaurant le "Royal Garden". Parmi les clients qui se pressent, un groupe de touristes (...) Lire la suite

Un jour, un décor #38

A voir, à lire, à écouter | 23/04/2020

AMERICAN GIGOLO de Paul Schrader (1980) Richard Gere, prostitué de luxe à Los Angeles, roulant en Mercedes décapotable au son de "Call Me" par (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net