Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Photographie des années 1980

A voir, à lire, à écouter | 05/05/2016

LES ANNEES 1980, L’INSOUTENABLE LÉGERETÉ

Centre Pompidou Paris 75004
Jusqu’au 23 mai

Une petite expo cachée dans le forum (-1) du Centre Pompidou, consacrée à la photographie des années 1980 : Karen Knorr, Jean-Paul Goude, Pierre et Gilles, Martin Parr et Helen Carrey entre autres.

Au cours de cette décénnie « insoutenablement légère », les photographes s’amusent de l’effet documentaire de l’image, ou procèdent, à la manière des peintres, à des mises en scène qui marquent leur gout pour l’artifice.


Florence Paradeis, Sans titre, Série 1 : 1988-1989
© Centre Pompidou / G.Meguerditchian / Dist. RMN-GP © Florence Paradeis

« (...) aussi légères que graves, ces années considérées comme celles de l’apogée du postmodernisme sont contrastées et paradoxales. En France, c’est une décennie cruciale pour la photographie, en tant qu’art et patrimoine.
Institutions et collections photographiques majeures voient le jour où se développent avec un élan nouveau. Au même moment, monte sur la scène une génération qui veut abolir la division entre photographie et peinture : les peintres-photographes qui s’opposent au langage des générations précédentes.

Cette nouvelle photographie, souvent très « pictorialiste », développe des formes étroitement liées aux progrès techniques (couleurs, grand formats, Polaroïd…).
La rencontre de ces nouveaux moyens de production avec la recherche de formes ou de thématiques différentes de la photographie classique crée un autre paradoxe ; les réalisations ouvertement anti-documentaires s’avèrent tellement conformes à la réalité dont elles sont issues qu’elles en sont finalement la plus fidèle représentation ».

Karolina Ziebinska-Lewandowska, commissaire de l’exposition
.


Non pas Les Nuits de la pleine lune d’Eric Rohmer mais Unglee (1980), un court-métrage signé Radio-Serpent.

En vignette :
Sandy Skoglund Radioactive cats 1980
© Sandy Skoglund Harry Ransom Center, University of Texas at Austin


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Aline Bonetto, décoratrice de film

A voir, à lire, à écouter | 10/07/2020

ALINE BONETTO INTERVIEWÉE dans le Carrefour du blog Siritz « J’ai sculpté ce métier de décoratrice autant qu’il m’a façonné » explique Aline Bonetto (...) Lire la suite

Les producteurs aussi ont leur Ciné-Club

A voir, à lire, à écouter | 19/06/2020

TANDEM de PATRICE LECONTE (1987) RENCONTRE AVEC PHILIPPE CARCASSONE Dimanche 28 Juin à 16h30 Le Grand Action, Paris 5ème Les séances reprennent, (...) Lire la suite

Un jour, un décor #55 et dernière

A voir, à lire, à écouter | 10/05/2020

UN JOUR SANS FIN / GROUNDHOG DAY de Harold Ramis (1993) Et une dernière pour célébrer la fin du confinement, envoyée par Riton Dupire-Clément (ADC). (...) Lire la suite

Un jour, un décor #54

A voir, à lire, à écouter | 09/05/2020

ACROSS THE UNIVERSE de Julie Taymor (2007) Un coup de cœur de Valérie Valéro (ADC). « Envie de partager un ovni enchanté : Across the Universe. Ce (...) Lire la suite

Un jour, un décor #53

A voir, à lire, à écouter | 08/05/2020

L’HOMME RICHE / LUFTBUSINESS de Dominique De Rivaz (2008) « Le bonheur de partager en trois dimensions la silhouette de l’ombre et la lumière », (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net