Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Photo : la nature selon Spricigo

A voir, à lire, à écouter | 29/10/2014

JEAN-FRANÇOIS SPRICIGO

TOUJOURS L’AURORE
Le 104 Paris 75019

Du 5 novembre 2014 au 4 janvier 2015

CARNETS DU CIEL
Galerie Maeght Paris 75007

Du 7 au 29 novembre 2014

"Jean-François traque l’horizon autant qu’il le peut, aime inconditionnellement la nature et les animaux. Il commence pas à pas à vivre sereinement l’inconstance de l’espèce à laquelle il appartient." nous dit le site officiel du photographe www.joug.org/bio/

Il est doublement à l’honneur à Paris, chez Maeght et au 104, dans le cadre du Mois de la Photo. Il fait naître, surtout en noir&blanc ou en monochrome, la part d’ombre et d’émerveillement de la nature et de l’animal. Des photos mystérieuses, oniriques, qui jouent sur le hasard de l’instant capté et les aléas du développement, que réalise le photographe lui-même.

« Je ne cherche pas à capturer ou figer le monde, au contraire, c’est la trépidation, la palpitation d’un instant qui m’interpelle  » J-F S

Jean-François Spricigo Repères bio

1979 Naissance à Tournai (Belgique)
2002 Diplômé de l’INSAS (Bruxelles), section Image. Intègre le Cours Florent (Paris)
2008 Lauréat photographe de l’Institut de France – Académie des Beaux-arts
2011 Bestiaire, exposition collective à la Galerie Maeght
2013 Réalise deux clips pour Albin de la Simone et Alexandre Tharaud
2014 Artiste résident à Pensamento Tropical, Itacare (Brésil).
2104 Co-réalise avec Olivier Smolders le documentaire La part de l’ombre (25mn)

© Jean-François Spricigo. Galerie Maeght, Paris, 2014.


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Un jour, un décor #30

A voir, à lire, à écouter | 15/04/2020

LE LOCATAIRE / THE TENANT de Roman Polanski (1976) Sur le plateau F d’Epinay, Pierre Guffroy a recréé la cour et l’atmosphère d’un vieil immeuble (...) Lire la suite

Un jour, un décor #29

A voir, à lire, à écouter | 14/04/2020

ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND de Michel Gondry (2004) Clementine a fait effacer Joel de sa mémoire. Nous entrons dans le cerveau de (...) Lire la suite

Un jour, un décor #28

A voir, à lire, à écouter | 13/04/2020

BARTON FINK de Joel et Ethan Cohen (1991) A partir du moment ou il met le pied au Earle Hotel, tout n’est que désillusion pour Barton Fink, jeune (...) Lire la suite

Un jour, un décor #27

A voir, à lire, à écouter | 12/04/2020

L’ANNÉE DERNIÈRE À MARIENBAD d’Alain Resnais (1960) D’autres couloirs d’hôtels, là encore des lieux de confinement physique et mental auxquels le (...) Lire la suite

Un jour, un décor #26

A voir, à lire, à écouter | 11/04/2020

SHINING / THE SHINING de Stanley Kubrick (1980) On ne présente plus ce couloir d’hôtel et cette moquette à motifs en pentagone, la plus célèbre du (...) Lire la suite

1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 203

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net