Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Nouvelles expositions au Palais de Tokyo

A voir, à lire, à écouter | 16/02/2017

DORIAN GAUDIN, EMMANULLE LAINÉ, EMMANUEL SAULNIER…

Palais de Tokyo, Paris 16ème

Jusqu’au 8 mai 2017

En même temps que l’exposition collective « Sous le regard de machines pleines d’amour et de grâce », des artistes exposent en solo. Sélection.

DORIAN GAUDIN
Rites and Aftermath (Rites et après-coup).
« La notion de temps est présente dès qu’il y a un mouvement. J’imagine mes installations comme des instants. Je fais tout pour donner une psychologie à mes œuvres. Les objets y révélant leur tempérament, elles performent jusqu’à la transe. Elles nous font une danse, une danse qui leur serait tout à fait propre. » D. Gaudin


« S’appuyant sur la nature première de la machine – un instrument communiquant un mouvement – Dorian Gaudin révèle la capacité qu’ont les objets à faire récit. »

EMMANUELLE LAINÉ
Where the rubber of our selves meets the road of the wider world


On entre dans une installation en plans successifs, un gigantesque trompe-l’oeil sous la forme d’un arrêt sur image.

EMMANUEL SAULNIER 
Black Dancing
Une œuvre et deux installations forment Black dancing.
« Des liens poétiques se créent entre les matériaux utilisés : la transparence du verre et le bois sculpté, le bitume noir craquelé au sol ou l’encre séchée, dont l’obscurité renvoie à la nuit de l’âme ».

En vignette :
L’installation Round Midnight d’Emmanuel Saulnier, un nouvel ensemble d’œuvres en hommage au standard de jazz éponyme signé Thelonious Monk.
« En référence au célèbre style d’improvisation du pianiste, la sculpture échappe à ses contraintes pour devenir un geste libre et spontané ; elle se mue en un dessin dans l’espace, à l’échelle du lieu ».

D’après www.palaisdetokyo.com/fr/liste/en-ce-moment


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Un jour, un décor #32

A voir, à lire, à écouter | 17/04/2020

LES AMANTS DU PONT-NEUF de Leos Carax (1991) En décembre 2018, le ciné-club de l’ADC présentait Les Amants du Pont-Neuf devant une salle pleine où (...) Lire la suite

Un jour, un décor #31

A voir, à lire, à écouter | 16/04/2020

LES DEMOISELLES DE ROCHEFORT de Jacques Demy (1966) Pour Olivier Meidinger (ADC), le film du jour est Les Demoiselles de Rochefort. « Le film (...) Lire la suite

Un jour, un décor #30

A voir, à lire, à écouter | 15/04/2020

LE LOCATAIRE / THE TENANT de Roman Polanski (1976) Sur le plateau F d’Epinay, Pierre Guffroy a recréé la cour et l’atmosphère d’un vieil immeuble (...) Lire la suite

Un jour, un décor #29

A voir, à lire, à écouter | 14/04/2020

ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND de Michel Gondry (2004) Clementine a fait effacer Joel de sa mémoire. Nous entrons dans le cerveau de (...) Lire la suite

Un jour, un décor #28

A voir, à lire, à écouter | 13/04/2020

BARTON FINK de Joel et Ethan Cohen (1991) A partir du moment ou il met le pied au Earle Hotel, tout n’est que désillusion pour Barton Fink, jeune (...) Lire la suite

1 | ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 203

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net