Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Nouvelles expositions au Palais de Tokyo

A voir, à lire, à écouter | 16/02/2017

DORIAN GAUDIN, EMMANULLE LAINÉ, EMMANUEL SAULNIER…

Palais de Tokyo, Paris 16ème

Jusqu’au 8 mai 2017

En même temps que l’exposition collective « Sous le regard de machines pleines d’amour et de grâce », des artistes exposent en solo. Sélection.

DORIAN GAUDIN
Rites and Aftermath (Rites et après-coup).
« La notion de temps est présente dès qu’il y a un mouvement. J’imagine mes installations comme des instants. Je fais tout pour donner une psychologie à mes œuvres. Les objets y révélant leur tempérament, elles performent jusqu’à la transe. Elles nous font une danse, une danse qui leur serait tout à fait propre. » D. Gaudin


« S’appuyant sur la nature première de la machine – un instrument communiquant un mouvement – Dorian Gaudin révèle la capacité qu’ont les objets à faire récit. »

EMMANUELLE LAINÉ
Where the rubber of our selves meets the road of the wider world


On entre dans une installation en plans successifs, un gigantesque trompe-l’oeil sous la forme d’un arrêt sur image.

EMMANUEL SAULNIER 
Black Dancing
Une œuvre et deux installations forment Black dancing.
« Des liens poétiques se créent entre les matériaux utilisés : la transparence du verre et le bois sculpté, le bitume noir craquelé au sol ou l’encre séchée, dont l’obscurité renvoie à la nuit de l’âme ».

En vignette :
L’installation Round Midnight d’Emmanuel Saulnier, un nouvel ensemble d’œuvres en hommage au standard de jazz éponyme signé Thelonious Monk.
« En référence au célèbre style d’improvisation du pianiste, la sculpture échappe à ses contraintes pour devenir un geste libre et spontané ; elle se mue en un dessin dans l’espace, à l’échelle du lieu ».

D’après www.palaisdetokyo.com/fr/liste/en-ce-moment


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Un jour, un décor #42

A voir, à lire, à écouter | 27/04/2020

LE POINT DE NON-RETOUR / POINT BLANK de John Boorman (1967) C’est une vraie prison abandonnée qui sert de décor à la première séquence de Point (...) Lire la suite

Un jour, un décor #41

A voir, à lire, à écouter | 26/04/2020

UN PROPHÈTE de Jacques Audiard (2009) Le "pitch" : une fois arrivé en Centrale, le jeune Malik tombe sous la coupe d’un groupe de prisonniers (...) Lire la suite

Un jour, un décor #40

A voir, à lire, à écouter | 25/04/2020

IRMA LA DOUCE de Billy Wilder (1963) Un café-tabac du quartier des Halles reconstitué à Hollywood par un hongrois ayant passé une grande partie de (...) Lire la suite

Un jour, un décor #39

A voir, à lire, à écouter | 24/04/2020

PLAYTIME de Jacques Tati (1967) C’est l’ouverture du restaurant le "Royal Garden". Parmi les clients qui se pressent, un groupe de touristes (...) Lire la suite

Un jour, un décor #38

A voir, à lire, à écouter | 23/04/2020

AMERICAN GIGOLO de Paul Schrader (1980) Richard Gere, prostitué de luxe à Los Angeles, roulant en Mercedes décapotable au son de "Call Me" par (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 203

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net