Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Mario Bava, chef opérateur et réalisateur

A voir, à lire, à écouter | 06/07/2019

RÉTROSPECTIVE MARIO BAVA

Cinémathèque française, Paris 12ème
Du 3 au 28 juillet

Amateurs de frissons, de décors stylisés et de lumières sanglantes, vous aimerez Mario Bava, appelé « Le Maître du fantastique spaghetti » ou « Maestro of the macabre », ou encore « Le Magicien des couleurs », à l’égal de son compatriote Dario Argento.

Comme le disait son fils*, « En 1960, avec Le Masque du démon, mon père a inventé le cinéma gothique italien. Puis en 1964 avec Six femmes pour l’assassin, le giallo. Puis avec La Baie sanglante en 1971, le splatter** ».



Six femmes pour l’assassin, 1964

La Cinémathèque propose une rétrospective de 36 films réalisées ou éclairés par Bava, un "cinéaste rouge profond", comme le titre de la conférence donnée par Jean-François Rauger.
https://www.cinematheque.fr/cycle/mario-bava-519.html


Hercule contre les vampires, 1961

« Grand directeur de la photographie devenu réalisateur, Mario Bava s’impose à l’intérieur d’un artisanat voué à la fabrication d’œuvres de commande et de films dits "de genre", comme un génie de la lumière, un poète de la couleur, un peintre inspiré des éléments eux-mêmes, donnant vie à une image métamorphique devenue le premier personnage de films baroques et déments. (…) II est l’inventeur d’un cinéma pulsionnel et libre, cruel et abstrait à la fois ». (J-F. R)


La Planète des vampires, 1965

* Lire www.vodkaster.com/actu-cine/mario-lamberto-bava-cycle-arte-planete-vampires/1276075
** Giallo : polar d’invention italienne, d’une violence horrifique et vaguement érotique. Splatter : sous-genre du film d’horreur, sorte de gore stylisé.

En vignette : Operazione paura / Kill baby kill, 1966


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Aline Bonetto, décoratrice de film

A voir, à lire, à écouter | 10/07/2020

ALINE BONETTO INTERVIEWÉE dans le Carrefour du blog Siritz « J’ai sculpté ce métier de décoratrice autant qu’il m’a façonné » explique Aline Bonetto (...) Lire la suite

Les producteurs aussi ont leur Ciné-Club

A voir, à lire, à écouter | 19/06/2020

TANDEM de PATRICE LECONTE (1987) RENCONTRE AVEC PHILIPPE CARCASSONE Dimanche 28 Juin à 16h30 Le Grand Action, Paris 5ème Les séances reprennent, (...) Lire la suite

Un jour, un décor #55 et dernière

A voir, à lire, à écouter | 10/05/2020

UN JOUR SANS FIN / GROUNDHOG DAY de Harold Ramis (1993) Et une dernière pour célébrer la fin du confinement, envoyée par Riton Dupire-Clément (ADC). (...) Lire la suite

Un jour, un décor #54

A voir, à lire, à écouter | 09/05/2020

ACROSS THE UNIVERSE de Julie Taymor (2007) Un coup de cœur de Valérie Valéro (ADC). « Envie de partager un ovni enchanté : Across the Universe. Ce (...) Lire la suite

Un jour, un décor #53

A voir, à lire, à écouter | 08/05/2020

L’HOMME RICHE / LUFTBUSINESS de Dominique De Rivaz (2008) « Le bonheur de partager en trois dimensions la silhouette de l’ombre et la lumière », (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net