Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Les "exposures" de Barbara Probst

A voir, à lire, à écouter | 17/05/2019

BARBARA PROBST
THE MOMENT IN SPACE

LE BAL, Paris 18ème
Jusqu’au 25 août

« Les récits du même événement par différents témoins peuvent être étonnamment discordants. Comment définir, en vérité, la réalité d’un événement  ? Pour moi, la photographie est le meilleur outil pour appréhender cette question, précisément en raison de son lien avec cette réalité ». Barbara Probst

L’artiste allemande déclenche des prises de vue simultanées d’un même sujet, à des distances ou selon des angles différents. L’instant ainsi démultiplié constitue une exposure, une constellation de perspectives qui induit des lectures plurielles, parfois contradictoires, de l’image.


Exposure #31, NYC, 249 W 34th Street, 01.02.05, 4:41 p.m., 2005

Réduit au maximum, le caractère narratif de chaque vue tend vers une lecture plus ouverte, plus ambigüe. En cela, Barbara Probst s’inspire de Robbe-Grillet ou Godard qui, dans les années soixante, construisèrent des récits en introduisant des trous ou des non-dits dans l’histoire, ou en changeant de manière inattendue de perspective, allant à l’encontre de ce qui était anticipé par le lecteur ou le spectateur.

https://www.le-bal.fr/2019/04/barbara-probst

Photo en vignette :
Exposure #139, Munich, Nederlingerstrasse 68, 08.21.18, 5:13 p.m., 2018

© Adagp, Paris, 2019


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Un jour, un décor #41

A voir, à lire, à écouter | 26/04/2020

UN PROPHÈTE de Jacques Audiard (2009) Le "pitch" : une fois arrivé en Centrale, le jeune Malik tombe sous la coupe d’un groupe de prisonniers (...) Lire la suite

Un jour, un décor #40

A voir, à lire, à écouter | 25/04/2020

IRMA LA DOUCE de Billy Wilder (1963) Un café-tabac du quartier des Halles reconstitué à Hollywood par un hongrois ayant passé une grande partie de (...) Lire la suite

Un jour, un décor #39

A voir, à lire, à écouter | 24/04/2020

PLAYTIME de Jacques Tati (1967) C’est l’ouverture du restaurant le "Royal Garden". Parmi les clients qui se pressent, un groupe de touristes (...) Lire la suite

Un jour, un décor #38

A voir, à lire, à écouter | 23/04/2020

AMERICAN GIGOLO de Paul Schrader (1980) Richard Gere, prostitué de luxe à Los Angeles, roulant en Mercedes décapotable au son de "Call Me" par (...) Lire la suite

Un jour, un décor #37

A voir, à lire, à écouter | 22/04/2020

SUEURS FROIDES / VERTIGO d’Alfred Hitchcock (1958) Un coup de cœur de Valérie Valéro (ADC) : « Vertigo, cette histoire d’amour fou dont je garde en (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net