Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Le film du mois

A voir, à lire, à écouter | 06/06/2015

EX MACHINA
de ALEX GARLAND (GB, 2015)

En salles depuis le 3 juin

Tous les mois, un film à voir pour son décor, mais pas que.
Dans son repaire isolé en pleine montagne, un nabab de l’informatique invite un de ses employés à tester sa nouvelle création d’intelligence artificielle, un superbe robot féminin. Le jeune homme tombe sous son charme.

Les robots rêvent-ils de devenir humains ? Y aurait-il une conscience artificielle ? Le démiurge et sa créature, les robots qui rattrapent l’homme, voilà qui rappelle bien des films, depuis Métropolis, Frankestein, Blade Runner, Ghost in the Shell, A.I...

Fable d’anticipation, thriller psychologique (qui manipule qui ?), Ex Machina repose sur le contraste entre la nature sauvage (la nature humaine) et cette mystérieuse demeure high tech, totalement contrôlée, où sont fabriqués des androïdes au féminin.

Sur le plan visuel, le film est parfaitement maîtrisé et renouvelle un type d’univers (brillances métalliques, reflets, minimalisme zen) déjà vu au cinéma, par exemple dans Gattaca d’Andrew Nicol ou THX 1138 de George Lucas.
Côté FX, le design et l’animation des robots sont étonnants. Le film a bien quelques lenteurs mais réserve quelques belles surprises pour la fin.

Le scénariste Alex Garland a tourné son -premier- film en Norvège, dans un "landscape hotel" constitué d’une série de bungalows en bois accrochés sur les pentes. Par de grandes baies vitrées, le paysage grandiose se déverse à l’intérieur.
De dimensions assez réduites, certains volumes existants ont sans doute été agrandis sur place, et une grande partie du décor a été tournée aux studios de Pinewood (UK).
Production designer : Mark Digby.


A droite, méconnaissable dans le rôle d’un Pr Frankestein contemporain, Oscar Isaac, vu récemment dans A most violent year et Inside Llewyn Davis


Le Juvet Landscape Hotel, dessiné par les architectes norvégiens JSA en 2009.


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Aline Bonetto, décoratrice de film

A voir, à lire, à écouter | 10/07/2020

ALINE BONETTO INTERVIEWÉE dans le Carrefour du blog Siritz « J’ai sculpté ce métier de décoratrice autant qu’il m’a façonné » explique Aline Bonetto (...) Lire la suite

Les producteurs aussi ont leur Ciné-Club

A voir, à lire, à écouter | 19/06/2020

TANDEM de PATRICE LECONTE (1987) RENCONTRE AVEC PHILIPPE CARCASSONE Dimanche 28 Juin à 16h30 Le Grand Action, Paris 5ème Les séances reprennent, (...) Lire la suite

Un jour, un décor #55 et dernière

A voir, à lire, à écouter | 10/05/2020

UN JOUR SANS FIN / GROUNDHOG DAY de Harold Ramis (1993) Et une dernière pour célébrer la fin du confinement, envoyée par Riton Dupire-Clément (ADC). (...) Lire la suite

Un jour, un décor #54

A voir, à lire, à écouter | 09/05/2020

ACROSS THE UNIVERSE de Julie Taymor (2007) Un coup de cœur de Valérie Valéro (ADC). « Envie de partager un ovni enchanté : Across the Universe. Ce (...) Lire la suite

Un jour, un décor #53

A voir, à lire, à écouter | 08/05/2020

L’HOMME RICHE / LUFTBUSINESS de Dominique De Rivaz (2008) « Le bonheur de partager en trois dimensions la silhouette de l’ombre et la lumière », (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net