Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Le fil noir d’Henry Wessel

A voir, à lire, à écouter | 13/06/2019

HENRY WESSEL
A DARK THREAD

La MEP, Paris 4ème
Jusqu’au 25 août

Une Californie en noir & banc, comme dans un polar américain. Henry Wessel était un grand amateur de films noirs ; rassemblant des photographies prises à des décennies d’écart, l’exposition présente trois séries. Incidents, constituée comme un story-board par Wessel lui-même ; Sunset Park, une plongée dans le mystère des nuits californiennes, et commencée avant sa mort en 2108, A Dark Thread, où le « fil noir » de son univers relie les images les unes aux autres.

Henry Wessel aimait faire des rapprochements formels qui étaient les débuts possibles d’un scénario d’intrigues.


Night Walk No.45, 1998

En vignette, Incidents No.6, 2012

Henry Wessel © Henry Wessel ; courtesy Pace/MacGill Gallery, New York


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Un jour, un décor #32

A voir, à lire, à écouter | 17/04/2020

LES AMANTS DU PONT-NEUF de Leos Carax (1991) En décembre 2018, le ciné-club de l’ADC présentait Les Amants du Pont-Neuf devant une salle pleine où (...) Lire la suite

Un jour, un décor #31

A voir, à lire, à écouter | 16/04/2020

LES DEMOISELLES DE ROCHEFORT de Jacques Demy (1966) Pour Olivier Meidinger (ADC), le film du jour est Les Demoiselles de Rochefort. « Le film (...) Lire la suite

Un jour, un décor #30

A voir, à lire, à écouter | 15/04/2020

LE LOCATAIRE / THE TENANT de Roman Polanski (1976) Sur le plateau F d’Epinay, Pierre Guffroy a recréé la cour et l’atmosphère d’un vieil immeuble (...) Lire la suite

Un jour, un décor #29

A voir, à lire, à écouter | 14/04/2020

ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND de Michel Gondry (2004) Clementine a fait effacer Joel de sa mémoire. Nous entrons dans le cerveau de (...) Lire la suite

Un jour, un décor #28

A voir, à lire, à écouter | 13/04/2020

BARTON FINK de Joel et Ethan Cohen (1991) A partir du moment ou il met le pied au Earle Hotel, tout n’est que désillusion pour Barton Fink, jeune (...) Lire la suite

1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net