Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

La face sombre de l’art

A voir, à lire, à écouter | 25/12/2014

SADE
ATTAQUER LE SOLEIL

Musée d’Orsay Paris 75007

Jusqu’au 25 janvier 2014

Ames prudes et sensibles s’abstenir ! Attaquer le soleil propose une nouvelle grille de lecture de l’Histoire de l’art, à travers la face cachée et sombre du désir, tel qu’il a été représenté depuis Sade.

Comment les écrits du "divin marquis" ont influencé, de façon directe ou diffuse, la représentation du corps et du désir, en osant révéler la part de domination et de violence, les pulsions conscientes et inconscientes.

L’exposition débute par des extraits de films : Buñuel, Pasolini, Michael Powell...suivis d’une série de grandes salles emplies - saturées- d’œuvres d’art et ponctuées de citations du marquis.
Les peintures, sculptures, photos ou images documentaires, dessins érotiques ou classés X sont signées d’anonymes ou d’artistes majeurs, du romantisme à aujourd’hui : Goya, Géricault, Ingres, Rodin, Picasso…Bellmer, Masson, Ernst, Man Ray, Bacon...

« Le Marquis de Sade (1740-1814) a bouleversé l’histoire de la littérature comme celle des arts, de manière clandestine d’abord puis en devenant un véritable mythe.
Il rencontre, révèle sinon aggrave ce qui agite l’expression plastique. C’est-à-dire le désir et son pouvoir de métamorphose.
Il incite à montrer ce qu’on ne peut pas dire. »

Annie Le Brun, commissaire de l’exposition.


Demi-écorché de la tête et du cou J. G. Salvage, 1806.

En logo : La femme étranglée, Paul Cézanne © A.K


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Un jour, un décor #42

A voir, à lire, à écouter | 27/04/2020

LE POINT DE NON-RETOUR / POINT BLANK de John Boorman (1967) C’est une vraie prison abandonnée qui sert de décor à la première séquence de Point (...) Lire la suite

Un jour, un décor #41

A voir, à lire, à écouter | 26/04/2020

UN PROPHÈTE de Jacques Audiard (2009) Le "pitch" : une fois arrivé en Centrale, le jeune Malik tombe sous la coupe d’un groupe de prisonniers (...) Lire la suite

Un jour, un décor #40

A voir, à lire, à écouter | 25/04/2020

IRMA LA DOUCE de Billy Wilder (1963) Un café-tabac du quartier des Halles reconstitué à Hollywood par un hongrois ayant passé une grande partie de (...) Lire la suite

Un jour, un décor #39

A voir, à lire, à écouter | 24/04/2020

PLAYTIME de Jacques Tati (1967) C’est l’ouverture du restaurant le "Royal Garden". Parmi les clients qui se pressent, un groupe de touristes (...) Lire la suite

Un jour, un décor #38

A voir, à lire, à écouter | 23/04/2020

AMERICAN GIGOLO de Paul Schrader (1980) Richard Gere, prostitué de luxe à Los Angeles, roulant en Mercedes décapotable au son de "Call Me" par (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 203

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net