Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

La collection* Di Rosa à la Maison Rouge

A voir, à lire, à écouter | 10/12/2016

PLUS JAMAIS SEUL
HERVÉ DI ROSA ET LES ARTS MODESTES

La Maison Rouge, Paris 75012
Jusqu’au 22 janvier 2017

Pour Hervé Di Rosa, être artiste, « c’est être avec les autres ». Plus jamais seul est une exposition multiple qui montre toutes ses facettes et ses sources d’inspiration. Un tour du monde à travers ses voyages, au contact d’artisans du monde entier, accumulant les savoirs et les rencontres entre les cultures.

Fondateur en 2000 du MIAM, le Musée International des Arts Modestes, dans sa ville de Sète, Di Rosa définit l’art modeste comme une forme « proche de l’art populaire, de l’art primitif, de l’art brut mais qui ne s’y réduit pas. L’art modeste est autant composé d’objets manufacturés que d’objets uniques, pour la plupart sans grande valeur marchande mais à forte plus-value émotionnelle ».


Ce sont les oubliés de la création, les objets innommables, issus d’une production batarde ou marginale.
Ces pinatas mexicains, ces "colons" africains, ces objets en métal fabriqués au bord des routes, il les collectionne moins comme souvenirs de voyages, que « parce qu’à l’intérieur d’eux, ils recelèlent de trouvailles formelles et esthétiques, gigantesque source gigantesque d’inspiration pour moi artiste, pour nous artistes. »
Interview réalisé par Jean-Nicolas Schoeser
http://www.lamaisonrouge.org

* Dans le cadre du cycle d’expositions de La maison rouge consacré aux collections privées.


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Un jour, un décor #30

A voir, à lire, à écouter | 15/04/2020

LE LOCATAIRE / THE TENANT de Roman Polanski (1976) Sur le plateau F d’Epinay, Pierre Guffroy a recréé la cour et l’atmosphère d’un vieil immeuble (...) Lire la suite

Un jour, un décor #29

A voir, à lire, à écouter | 14/04/2020

ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND de Michel Gondry (2004) Clementine a fait effacer Joel de sa mémoire. Nous entrons dans le cerveau de (...) Lire la suite

Un jour, un décor #28

A voir, à lire, à écouter | 13/04/2020

BARTON FINK de Joel et Ethan Cohen (1991) A partir du moment ou il met le pied au Earle Hotel, tout n’est que désillusion pour Barton Fink, jeune (...) Lire la suite

Un jour, un décor #27

A voir, à lire, à écouter | 12/04/2020

L’ANNÉE DERNIÈRE À MARIENBAD d’Alain Resnais (1960) D’autres couloirs d’hôtels, là encore des lieux de confinement physique et mental auxquels le (...) Lire la suite

Un jour, un décor #26

A voir, à lire, à écouter | 11/04/2020

SHINING / THE SHINING de Stanley Kubrick (1980) On ne présente plus ce couloir d’hôtel et cette moquette à motifs en pentagone, la plus célèbre du (...) Lire la suite

1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 203

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net