Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Hadjithomas & Joreige au Jeu de Paume

A voir, à lire, à écouter | 02/07/2016

SE SOUVENIR DE LA LUMIÈRE
JOANA HADJITHOMAS & KHALIL JOREIGE

Musée du Jeu de Paume, Paris 8ème
Jusqu’au 25 septembre

Cette exposition, les deux artistes ne l’ont pas voulue comme une rétrospective, plutôt une traversée à travers leurs photos, vidéos, installations et films, en remontant jusqu’aux années 1990.
Autodidactes, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige sont devenus cinéastes et plasticiens au lendemain des guerres civiles libanaises, par nécessité de réagir au présent ce qu’ils vivaient à Beyrouth.

Depuis plus de 15 ans, à partir de documents personnels ou politiques, ils élaborent des récits sur des histoires tenues secrètes face à l’histoire dominante, s’intéressent à l’individu au sein des sociétés communautaires et à la difficulté de vivre un présent.


Cartes postales de guerre
2e partie du projet Wonder Beirut, 1997-2006

Chacune des 5 parties de l’exposition correspond à une question précise :
Quel impact la violence et la guerre peuvent-elles avoir sur les images ? Comment concrétiser l’invisible à travers la latence et la persistance des images ? Comment les images détournent-elles l’imagination et le regard ? Les images virtuelles des réseaux Internet deviennent-elles la rumeur du monde ? Comment opposer la poésie au désordre du monde actuel ?


Dust in the Wind, Projet The Lebanese Rocket Society, 2013
Autour d’un projet d’exploration spatiale brutalement suspendu en 1969
© Joana Hadjithomas & Khalil Joreige. Galerie In Situ — fabienne leclerc

L’exposition présente un film inédit, Ismyrne (Vidéo HD, 50 mn) de Hadjithomas & Joreige, réalisateurs de 2 long-métrages (A perfect day 2005, Je veux voir 2008).


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Un jour, un décor #40

A voir, à lire, à écouter | 25/04/2020

IRMA LA DOUCE de Billy Wilder (1963) Un café-tabac du quartier des Halles reconstitué à Hollywood par un hongrois ayant passé une grande partie de (...) Lire la suite

Un jour, un décor #39

A voir, à lire, à écouter | 24/04/2020

PLAYTIME de Jacques Tati (1967) C’est l’ouverture du restaurant le "Royal Garden". Parmi les clients qui se pressent, un groupe de touristes (...) Lire la suite

Un jour, un décor #38

A voir, à lire, à écouter | 23/04/2020

AMERICAN GIGOLO de Paul Schrader (1980) Richard Gere, prostitué de luxe à Los Angeles, roulant en Mercedes décapotable au son de "Call Me" par (...) Lire la suite

Un jour, un décor #37

A voir, à lire, à écouter | 22/04/2020

SUEURS FROIDES / VERTIGO d’Alfred Hitchcock (1958) Un coup de cœur de Valérie Valéro (ADC) : « Vertigo, cette histoire d’amour fou dont je garde en (...) Lire la suite

Un jour, un décor #36

A voir, à lire, à écouter | 21/04/2020

LA FAMILLE TENENBAUM / THE ROYAL TENENBAUMS de Wes Anderson (2001) Dans cette histoire de famille hétérogène et dysfonctionnelle, chacun des trois (...) Lire la suite

1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | ... | 203

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net