Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Exposition Aya Takano

A voir, à lire, à écouter | 02/04/2017

AYA TAKANO
THE JELLY CIVILIZATION CHRONICLE

Galerie Perrotin Paris 3ème
Jusqu’au 13 mai 2017

Membre de « l’écurie » Takashi Murakami, Aya Takano est passée du dessin à la peinture. The Jelly Civilization Chronicle est un manga de 186 pages, des peintures préparatoires et des dessins sur celluloïd de tous les formats.
Il met en scène les aventures de Naki et Minaka dans un voyage allant de la Machine Civilization à la Jelly Civilization.
L’artiste y laisse libre cours à ses thèmes favoris : la découverte de soi-même, la beauté féminine, la science-fiction, la lutte de la lumière contre les ombres et la poursuite d’un idéal immatériel.

Aya Takano est exposée chez Emmanel Perrotin, intéressé « par la vision de la femme dans la société japonaise qu’elle développe. Takano appartient à la première génération d’artistes issue de la classe moyenne japonaise à assumer pleinement son statut de femme artiste (…) !
Beaucoup de gens s’arrêtent à l’aspect kawaï, mignon, de l’œuvre d’Aya Takano. Alors que son travail sous-tend des sujets sociologiques plus profonds : la place de la femme dans la société japonaise, la sexualité féminine assumée, les déchets et rebuts de la société, l’homme réduit à un objet sexuel.
Au fil des années, elle a développé sa propre mythologie faite de villes fantasmées, de paysages imaginaires, de personnages célestes, comme délivrés d’une certaine gravité. Son style très graphique reste ouvert à l’interprétation, il touche chacun d’une façon différente, selon sa propre culture. »

Entretiens avec Aya Takano et Emmanuel Perrotin, par Yamina Benaï, le 24/03/17 pour lofficiel.com

©2017 Aya Takano/Kaikai Kiki Co., Ltd. All Rights Reserved. Courtesy Galerie Perrotin


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Aline Bonetto, décoratrice de film

A voir, à lire, à écouter | 10/07/2020

ALINE BONETTO INTERVIEWÉE dans le Carrefour du blog Siritz « J’ai sculpté ce métier de décoratrice autant qu’il m’a façonné » explique Aline Bonetto (...) Lire la suite

Les producteurs aussi ont leur Ciné-Club

A voir, à lire, à écouter | 19/06/2020

TANDEM de PATRICE LECONTE (1987) RENCONTRE AVEC PHILIPPE CARCASSONE Dimanche 28 Juin à 16h30 Le Grand Action, Paris 5ème Les séances reprennent, (...) Lire la suite

Un jour, un décor #55 et dernière

A voir, à lire, à écouter | 10/05/2020

UN JOUR SANS FIN / GROUNDHOG DAY de Harold Ramis (1993) Et une dernière pour célébrer la fin du confinement, envoyée par Riton Dupire-Clément (ADC). (...) Lire la suite

Un jour, un décor #54

A voir, à lire, à écouter | 09/05/2020

ACROSS THE UNIVERSE de Julie Taymor (2007) Un coup de cœur de Valérie Valéro (ADC). « Envie de partager un ovni enchanté : Across the Universe. Ce (...) Lire la suite

Un jour, un décor #53

A voir, à lire, à écouter | 08/05/2020

L’HOMME RICHE / LUFTBUSINESS de Dominique De Rivaz (2008) « Le bonheur de partager en trois dimensions la silhouette de l’ombre et la lumière », (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net