Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

En Seine-et-Marne, 2 friches, 4 expositions

A voir, à lire, à écouter | 23/06/2016

LEILA ALAOUI, MOATAZ NASR,
CHEN ZHEN et l’ATELIER TAYOU

Galleria Continua / Les Moulins
77169 Boissy-Le-Châtel

Jusqu’au 25 septembre

A l’Est de Paris, une ancienne papeterie et un ancien moulin sont occupés par une galerie italienne.
D’abord fondée à San Gimignano (Toscane) en 1990, La Galleria Continua a investi depuis 2007 ces deux friches industrielles. Elle y accueille des projets et des expositions d’artistes contemporains du monde entier. Pour l’été 2016, ils viennent du Maroc, d’Egypte, de Chine et…des Beaux-arts de Paris.

LEILA ALAOUI Je te pardonne


Photographe et vidéaste franco-marocaine, Leila Alaoui a centré son regard sur les communautés fragilisées, les hommes et les femmes à la marge.
Photographe documentaire de formation, elle a développé un langage visuel qui se situe aux limites du documentaire et des arts plastiques, son travail explore la construction d’identité, les diversités culturelles et la migration dans l’espace méditerranéen.

Née en 1982, elle meurt en 2016, victime d’attaques terroristes, alors qu’elle réalisait pour Amnesty International un travail sur les droits des femmes au Burkina Faso.

MOATAZ NASR At death’s door


Né en 1961 à Alexandrie, Moataz Nasr est le témoin des complexes transformations culturelles que traverse le monde musulman.
L’exposition mêle les deux thèmes pivots de sa carrière : d’un côté un profond attachement au Moyen-Orient et à la ville du Caire ; de l’autre, son cheminement personnel en tant qu’homme et artiste dans une assimilation de rencontres et d’expériences.

CHEN ZHEN Jardin lavoir


D’origine chinoise Chen Zhen, installé à Paris à partir de 1986 et décédé en 2000 des suites d’une grave maladie.
Le moulin accueille sa grande installation Jardin Lavoir, œuvre centrée autour de l’eau, créée en 2000 au Centre d’art contemporain Cimaise et Portique à Albi, déjà dans un ancien moulin.

Onze lits sont transformés en lavoirs, remplis de toutes sortes d’objets de la vie quotidienne. Ces « lits-bassins », comme une métaphore du corps humain et de la matérialisation de la vie de l’Homme, deviennent un lieu pérenne d’ablution, de thérapie naturelle. L’eau qui coule lave les objets et transforme les lits en lacs paisibles.

ATELIER TAYOU Explosition


Dans le cadre d’un exercice hors-les-murs, les étudiants de l’Atelier Tayou de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Art ont créé des œuvres in situ, en dialogue avec le site et l’histoire du Moulin de Sainte-Marie.

Pour la première fois, le bâtiment A est ouvert au public sur toute sa longueur et laisse découvrir sa puissante architecture industrielle.
Le parti pris des étudiants est celui d’une « ExpLosition » qui perturbe la linéarité du bâtiment et propose une progression dans l’espace plus baroque, accidentée et surprenante.

D’après http://www.galleriacontinua.com/exhibitions/

En vignette, œuvre de l’Atelier Tayou


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Un jour, un décor #50

A voir, à lire, à écouter | 05/05/2020

OUTSIDERS / THE OUTSIDERS de Francis Ford Coppola (1983) Dans une petite ville d’Arizona, deux bandes d’adolescents rivales s’affrontent. Après (...) Lire la suite

Un jour, un décor #49

A voir, à lire, à écouter | 04/05/2020

LE CONCILE DE PIERRE de Guillaume Nicloux (2006) De son douillet appartement parisien situé dans un bel immeuble art nouveau, jusqu’aux (...) Lire la suite

Un jour, un décor #48

A voir, à lire, à écouter | 03/05/2020

SUSPIRIA de Dario Argento (1977) Horrifique et hautement stylisé, du pur Argento. Une jeune américaine débarque à Fribourg pour intégrer une (...) Lire la suite

Un jour, un décor #47

A voir, à lire, à écouter | 02/05/2020

POSSESSION d’Andrzej Zulawski (1981) Dans ses mémoires, Żuławski écrit : « Une jeune femme enfermée entre les murs d’un Berlin assiégé par les (...) Lire la suite

Un jour, un décor #46

A voir, à lire, à écouter | 01/05/2020

JACKIE de Pablo Larrain (2016) Veuve depuis seulement quelques heures, Jackie Kennedy rentre à la Maison blanche. Telle une somnambule, elle (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 203

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net