Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

DGF traverse le temps

A voir, à lire, à écouter | 25/10/2015

DOMINIQUE GONZALEZ-FOERSTER
1887-2058

Centre Pompidou 75004
Jusqu’au 1er février 2016

Des chambres, des passages, des projections, des inscriptions... la rétrospective de Dominique Gonzalez-Foerster est une introspection et une traversée du temps à l’aide d’architectures, de films et de textes, « un palimpseste labyrinthique autour de sensations d’art, d’existence et de déplacements ».

1887-2058 fait voyager le spectateur à travers plusieurs siècles et plusieurs climats, dans des paysages et des intérieurs tropicaux ou désertiques, des lieux biographiques ou dystopiques.


Chronotopes & Dioramas (Desertic), 2009/2015

« J’ai voulu étendre cette rétrospective au maximum, avec une « timeline » qui s’élance entre deux dates :
1887, année de la construction du Palacio de Cristal de Madrid dans lequel le Splendide Hotel s’est installé l’année dernière,
2058 avec l’abri londonien que j’ai conçu pour le Turbine Hall de la Tate Modern en 2008, qui accueillait sculptures géantes, livres et films, tous réfugiés du changement climatique.

(…) Le spectateur se déplace, parle, téléphone, se demande s’il doit partir ou rester... Il est dans l’oeuvre et pas seulement devant. À la fois passager, lecteur, silhouette, hésitant sur ses déplacements, fabriquant un montage et un espace spécifique avec les œuvres de l’exposition. »

Extraits de Interview de DGF par la commissaire de l’exposition, Emma Lavigne.
https://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/cLboMKK/rrXMkod


M.2062 (Fitzcarraldo), 2014.
En photo, en film ou en hologramme, DGF se transforme en icones du cinéma, du cinéma ou de la littérature : Lola Montes, Bob Dylan, Marylin Monroe...
Ici en Klaus Kinski dans le film de Werner Herzog, 1982

En logo
RWF (Chambre), 1993. Reconstitution d’une chambre de l’appartement de Rainer Werner Fassbinder.
« On aurait dit une boîte disco de bas étage, on avait l’impression d’être dans une grotte de grand luxe, ou plutôt une tombe » (Robert Katz)


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

En octobre au ciné-club de l’ADC

A voir, à lire, à écouter | 21/09/2020

PLACE VENDÔME RENCONTRE AVEC NICOLE GARCIA ET THIERRY FLAMAND Cinéma Le Grand Action, Paris 5ème Dimanche 11 octobre à 18h Ils devaient venir au (...) Lire la suite

Aline Bonetto, décoratrice de film

A voir, à lire, à écouter | 10/07/2020

ALINE BONETTO INTERVIEWÉE dans le Carrefour du blog Siritz « J’ai sculpté ce métier de décoratrice autant qu’il m’a façonné » explique Aline Bonetto (...) Lire la suite

Les producteurs aussi ont leur Ciné-Club

A voir, à lire, à écouter | 19/06/2020

TANDEM de PATRICE LECONTE (1987) RENCONTRE AVEC PHILIPPE CARCASSONE Dimanche 28 Juin à 16h30 Le Grand Action, Paris 5ème Les séances reprennent, (...) Lire la suite

Un jour, un décor #55 et dernière

A voir, à lire, à écouter | 10/05/2020

UN JOUR SANS FIN / GROUNDHOG DAY de Harold Ramis (1993) Et une dernière pour célébrer la fin du confinement, envoyée par Riton Dupire-Clément (ADC). (...) Lire la suite

Un jour, un décor #54

A voir, à lire, à écouter | 09/05/2020

ACROSS THE UNIVERSE de Julie Taymor (2007) Un coup de cœur de Valérie Valéro (ADC). « Envie de partager un ovni enchanté : Across the Universe. Ce (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net