Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Deux spectacles pour démarrer 2016

A voir, à lire, à écouter | 17/12/2015

FUGUE de SAMUEL ACHACHE aux Bouffes du Nord

BY HEART de TIAGO RODRIGUES au Théâtre de la Bastille

Pour les amateurs de musique et d’humour absurde, pour les amoureux des mots et des livres, deux spectacles à voir en Janvier à Paris.
Attention, les billets partent déjà comme des petits pains !

FUGUE
Mise en scène SAMUEL ACHACHE et le Collectif La Vie brève

Théâtre des Bouffes du Nord 75010
Du 5 au 24 janvier 2016

Ils débarquent un à un dans ce qui semble être une station polaire. Quand ils sont à courts de mots, alors il chantent et jouent de la musique, du piano, du violoncelle, de la trompette, voire de la batterie.

Comme dans Le Crocodile trompeur / Didon et Énée, son précédent - et hilarant- spectacle, mis en scène avec Jeanne Candel, Marcel Achache, comédien de formation et musicien, poursuit son travail entre recherche entre théâtre et musique.

« Exploration en terre inconnue par des individus aussi fantaisistes qu’inconséquents, Fugue alterne les scènes de loufoquerie avec des moments musicaux pleins de grâce.
Ce qui, dans ce contexte glaciaire, exprime le vrai sujet de ce spectacle : la chaleur humaine et le désir amoureux, dans la tension si particulière de la perdition géographique et de la promiscuité plus ou moins consenties.
 »
Hugues Le Tanneur, nextliberation.fr


En vignette et ici à gauche, Samuel Achache dans Fugue, présenté au Cloître des Célestins à Avignon l’été dernier, en pleine canicule.

BY HEART
de TIAGO RODRIGUES

Théâtre de la Bastille 75011
Du 18 au 26 janvier 2016

Sur scène, Tiago Rodrigues, dix spectateurs et un cageot rempli de vieux livres.
A partir d’une grand-mère aveugle qui voudrait apprendre un livre par cœur, Rodrigues convoque ses lectures, ses auteurs, ses souvenirs. Il va mener un jeu théâtral autour de la mémoire, du texte, des livres et de la liberté, une expérience unique.


Dans un français impeccable, il évoque Ray Bradbury, Boris Pasternak, Shakespeare et quelques autres.
«  By heart fait sourire puis peu à peu resserre l’étau et l’attention de son auditoire pour aller toucher une émotion profonde, celle que l’on éprouve pour la lecture et la puissance imparable du souvenir que l’on en garde ».
Martine Siber, mediapart.fr

Acteur, auteur et metteur en scène, Tiago Rodrigues dirige le Théâtre National D. Maria II à Lisbonne. Avec son théâtre subversif et poétique, il est une des figures phares de la scène portugaise.


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Passion en décembre

A voir, à lire, à écouter | 24/11/2022

Notre ciné-club est heureux d’accueillir le décorateur JEAN BAUER pour une séance autour du film PASSION de JEAN-LUC GODARD (1982, 1h28). Dans une (...) Lire la suite

"Notre-Dame brûle" Par Margot Cavret

A voir, à lire, à écouter | 24/11/2022

Retour sur les Q&R et la rencontre autour de "Notre-Dame brûle" Par Margot Cavret Le chef opérateur Jean-Marie Dreujou présentait Notre-Dame (...) Lire la suite

Conversations avec/with Dean Tavoularis

A voir, à lire, à écouter | 24/10/2022

Enfin un ouvrage, une édition bilingue et abondamment illustrée, sur le grand décorateur de Francis F. Coppola (13 films ensemble !), Arthur Penn, (...) Lire la suite

la cinematheque française présente Dean Tavoularis du 3 au 11 novembre 2022

A voir, à lire, à écouter | 15/10/2022

L’adc relaie l’annonce de ce magnifique hommage rendu à un immense chef décorateur par la cinémathèque française. https://www.cinematheque.fr/cycle/d... Lire la suite

Prochainement au ciné-club....

A voir, à lire, à écouter | 14/10/2022

Après Amour de Haneke, Jean-Vincent Puzos nous fait le plaisir de revenir au ciné-club pour THE LOST CITY OF Z de James Gray (2016, 2h20), tourné (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 209

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net