Association des chefs décorateurs de cinéma

Deux fois Chen Zen à Paris

A voir, à lire, à écouter | 06/05/2014

CHEN ZEN

PURIFICATION ROOM au Cent Quatre
Paris 75019, jusqu’au 10 août

&
FRAGMENTS D’ÉTERNITÉ à la Galerie Perrotin
Paris 75003, jusqu’au 7 juin

A Paris, la Galleria Continua rend deux hommages à Chen Zen, artiste chinois qui a connu la Révolution culturelle puis l’ère post-Mao avec de s’installer en Europe.
Disparu prématurément en 2000, il avait atteint une renommée internationale avec une œuvre qui aborde la relation entre l’homme, la société de consommation, la nature, ou encore l’opposition culturelle entre orient et occident.

Au 104, Purification room est une installation où une boue argileuse vient recouvrir des objets quotidiens.
A la fois une catastrophe guettant l’humanité et "une sorte de tombeau monochrome dans laquelle la terre, selon la tradition chinoise, opère un rite de transition et de purification qui désinfecte les objets et le monde entier".
http://www.104.fr/programmation/evenement.html?evenement=339

Chez Perrotin, Fragments d’éternité offre une rétrospective de l’artiste, de la peinture figurative de ses débuts en Chine - en rupture avec les courants officiels - aux installations qui ont marqué la suite de son œuvre.
L’exposition occupe les trois espaces de la galerie, rues de Turenne et Saint-Claude.
https://www.perrotin.com


La table Est-Ouest de l’impossible dialogue, à la Galerie Perrotin (Pierre Haski/Rue89)

Chen Zen, repères bio
2000 Meurt à Paris de maladie incurable
1995 Devient professeur à l’ESBA de Nancy, France
1986 Arrivée en France. Entre à l’ENSBA de Paris puis à l’Institut des hautes études en arts plastiques
1983 Séjour de trois mois au Tibet
1973 Entre à l’École des Beaux-Arts et Arts appliqués de Shanghaï, Chine
1955 Naissance à Shanghai

Quelques oeuvres et expos
2003 Silence sonore, Palais de Tokyo
2000 Chen Zen, A tribute. Institut d’art contemporain, Boston.
1999 Human Tower, installation à l’Ullens Center for Contemporary Art, Pékin.
1998 Présente Jue Chang, 50 coups pour chacun, Biennale de Venise
1989 Première exposition à la galerie Perrotin

En logo, Purification room © Ela Bialkowska - GALLERIA CONTINUA, San Gimignano / Beijing / Les Moulins


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

De l’art de l’idéogramme

A voir, à lire, à écouter | 19/07/2018

YU-ICHI INOUE, 1916-1985 LA CALLIGRAPHIE LIBÉRÉE Maison du Japon, Paris 15ème Jusqu’au 15 septembre Et la calligraphie devint art contemporain ! (...) Lire la suite

Szekely designer, chercheur et constructeur

A voir, à lire, à écouter | 17/07/2018

CONSTRUCTION MARTIN SZEKELY Musée des Arts décoratifs et du Design, Bordeaux (33) Jusqu’au 10 octobre Pour Martin Szekely, tout designer est un (...) Lire la suite

Vu aux Rencontres d’Arles (2)

A voir, à lire, à écouter | 12/07/2018

THE TRAIN, LE DERNIER VOYAGE DE ROBERT F. KENNEDY Exposition aux Forges, Arles (13) Jusqu’au 23 septembre So long, Bobby...Après qu’il fut (...) Lire la suite

Vu aux Rencontres d’Arles

A voir, à lire, à écouter | 08/07/2018

GREGOR SAILER LE VILLAGE POTEMKINE Cloître St-Trophime, Arles (13) Jusqu’au 23 septembre Des villes en trompe-l’œil. Le photographe autrichien (...) Lire la suite

Les films du mois

A voir, à lire, à écouter | 04/07/2018

RÉTROSPECTIVE DARIO ARGENTO 6 FILMS AU CINÉMA La clé de l’énigme se cache dans le décor, à l’intérieur d’un tableau, sous l’enduit d’un mur ou dans un (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 150

https://www.adcine.com

ADC

Association des Décorateurs de Cinéma

Siège : SFP 2 avenue de l´europe 94360 Bry sur Marne

Mentions légales

© ADCINE tous droits reservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net

https://www.adcine.com

[(https://www.adcine.com|=={'https://www.adcine.com'}|oui) ]