Association des chefs décorateurs de cinéma

Dessins cachés à Beaubourg : derniers jours

A voir, à lire, à écouter | 14/03/2014

DESSINS ET OEUVRES SUR PAPIER,
LA DONATION FLORENCE ET DANIEL GUERLAIN

Galerie d’Art graphique
Centre Georges Pompidou
Paris 75004

Jusqu’au 31 mars 2014

Une expo cachée à Beaubourg et à ne pas louper. Son nom ne s’étale pas sur la façade, elle n’occupe pas les espaces réservés aux expositions temporaires, elle se niche au sein du Musée d’art Moderne, dans la Galerie d’art graphique (niveau 4).

Dans cet espace consacré aux œuvres sur papier, quelques 300 dessins, signés de deux cents artistes presque tous vivants, venant de tous les continents et réalisées sur une quinzaine d’années.
Ils proviennent de la Fondation Florence et Daniel Guerlain qui a fait don de 1200 dessins au Cabinet d’art graphique du Centre Pompidou.

Car pour les Guerlain, le dessin est loin d’être le parent pauvre de la peinture.
« Le dessin d’artiste, » dit Daniel Guerlain,«  c’est le premier geste qui est transmis du cerveau à la main. »
En 2006, le couple de collectionneurs crée le Prix de dessin contemporain qui porte leur nom, et l’exposition est conçue autour des quinze artistes nominés pour chacun des cinq premiers prix.


Photo : Lucien Lung pour Le Figaro

Difficile de citer ici les noms de tous les artistes présentés, certains débutants ou peu connus, d’autres véritables « stars » des arts plastiques ou de la peinture.
Au cours de l’exposition, les styles et techniques diffèrent.
Et pourtant, il y a un sentiment d’unité le long du parcours labyrinthique : le petit format souvent présenté en série, le côté minimaliste. Puis la spontanéité, le côté préparatoire, souvent aussi intéressant que l’oeuvre aboutie. Enfin, la trace de l’outil et de la main de l’artiste.

Pour exposer une collection aussi riche et complexe, Jonas Storsve, conservateur de la galerie d’art graphique et commissaire de l’exposition, dit lui-même avoir « osé des murs thématiques, la couleur, l’abstraction, la tradition surréaliste, la nationalité, et (...) mixé associations et oppositions. »


Dessins d’Edouardo Arroyo

En logo : Jose Loureiro, 2006


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

De bois fracassé

A voir, à lire, à écouter | 03/12/2019

DESTRUCTION TADASHI KAWAMATA Galerie Kamel Mennour, Paris 6ème Jusqu’au 18 janvier 2020 Le bois est le matériau de prédilection de Kawamata. Ici, (...) Lire la suite

La maison aux esprits

A voir, à lire, à écouter | 30/11/2019

LES HÔTES - JÉRÔME PORET La Maréchalerie / ENSAV, Versailles (78) Jusqu’au 15 décembre Il était une fois une certaine Mme Winchester dont le beau-père (...) Lire la suite

Vilmos Zsigmond photographe

A voir, à lire, à écouter | 26/11/2019

PHOTOGRAPHIÉ PAR VILMOS ZSIGMOND Institut Hongrois, Paris 6ème Jusqu’au 20 décembre Delivrance (Boorman), Voyage au bout de l’enfer et La Porte du (...) Lire la suite

En suspension

A voir, à lire, à écouter | 24/11/2019

KATINKA BOCK TUMULTE A HIGIENOPOLIS Lafayette Anticipations, Paris 4ème Jusqu’au 5 janvier 2020 La restauration d’un bâtiment mythique à Hanovre - (...) Lire la suite

L’appel de la forêt

A voir, à lire, à écouter | 22/11/2019

LE RÊVEUR DE LA FORÊT Musée Zadkine, Paris 6ème Jusqu’au 23 février 2020 Avec celui d’Ossip Zadkine, sculpteur fortement inspiré par la forêt, le (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 183

ADC

Association des chefs décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net