Association des chefs décorateurs de cinéma

Concert des COOKINGWITHELVIS avec SARAH MacCOY et LES DALTONS

A voir, à lire, à écouter | 04/11/2015

Au Café de la Danse (75011), le 11 novembre
Grande soirée de blues punk, de rock’n’roll bastringue, avec le phénomène Sarah McCoy, diva soul et trash, entre Nina Simone et Tom Waits.

En première partie, CookingWithElvis (les Leningrad Cow-boys français) et les Daltons (rythm’n’punk from Paris).

Vous n’allez pas en croire vos oreilles !
Sarah McCoy est un phénomène, une diva soul qui a conquis tous
ceux qui l’ont vu. Avec sa crinière blonde, sa silhouette de magnifique
ogresse et sa voix habitée, trempée dans le whisky et la cigarette,
cette chanteuse américaine trentenaire ressuscite l’esprit des clubs
enfumés de la Nouvelle-Orléans.
Elle joue une musique faite de blues, de jazz et de rock’nroll,
qu’elle martèle furieusement sur son piano, comme une Nina Simone
white trash ou un Tom Waits sous amphétamines.
Un mélange sale, intense, démoniaque, à la fois terriblement ancien
et tout à fait moderne, qui évoque sa vie difficile et tourmentée
dans l’Amérique pauvre d’aujourd’hui.
Sarah McCoy sera précédée des CookingWithElvis, formidable
orchestre, aussi bien visuellement que musicalement.
Formé d’un sosie d’Elvis, de choristes impeccables, les CookingWithElvis
mélangent dans leur shaker un cocktail explosif de rock’n’roll, de
punk, de soul et de ryhtm’n blues. Entre El Vez (le Elvis mexicain) et les
Leningrad Cow-boys, voici les CookingWithElvis, une véritable revue
à l’ancienne qui brûle littéralement les planches.
Et en toute première partie de soirée, on trouvera Les Daltons,
un groupe de rock’n’roll bizarroïde en français, marqué par le punk
et la new wave des années 70, dans la lignée de Jonathan Richman
et des B’52s. Sanglés dans leurs Costumes de Merde, ils sont réputés
pour leurs sets hargneux et sous haute tension.
Attention ouragan scénique en approche sur les radars : Sarah McCoy
revient en France pour une tournée automnale. Cette musicienne
évoque le jazz des origines, quand il suintait le bastringue et la vie.
Le secret le mieux gardé des bayou évolue sur scène accompagnée
d’Alyssa au glockenspiel, le duo créant ainsi une ambiance cinématique
de cabaret que les amateurs de la série Treme apprécieront. Elle joue
d’ailleurs régulièrement au Spotted Cat, un club que l’on voit beaucoup
dans la série. Sarah Mc Coy, de sa voix puissante frappe les touches
du piano et bouteille de whisky à la main déroule des compositions
efficaces.
Pour comprendre un être, il faut comprendre son moteur : Sarah a vécu
sur les routes (“hobo” est ici un terme non usurpé) suite à un deuil familial,
et s’est inventée sa vie en traversant les Etats-Unis. Cette force de vie
et de survie, Sarah Mc Coy la fait exploser sur scène. Sa résilience
et son blues viennent vous saisir aux tripes, vous cueillir à froid, vous
frapper en plein coeur comme un morceau de Billie Holyday
ou de Janis Joplin.
Sa voix profonde et voilée, son charisme hors norme, sont capables
de se mettre au service d’un premier single produit par les Liminanas,
groupe garagiste de Perpignan, rencontré l’année dernière pendant
les Nuits de l’Alligator. Ce morceau “ Beautiful Stranger” où sa voix suave
et tragique rappelle Amy Winehouse, d’aucun diront Adèle. Ce titre
préfigure d’un très attendu premier album prévu pour le printemps 2016.


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Zineb Sedira au Jeu de Paume

A voir, à lire, à écouter | 30/10/2019

ZINEB SEDIRA L’ESPACE D’UN INSTANT Jeu de Paume, Paris 8ème Jusqu’au 19 janvier 2020 Le travail de Zineb Sedira, artiste franco-algérienne, porte (...) Lire la suite

Une expo collective de Sarah Tritz

A voir, à lire, à écouter | 28/10/2019

SARAH TRITZ, J’AIME LE ROSE PALE ET LES FEMMES INGRATES Le Credac, Centre d’art contemporain d’Ivry-sur-Seine (94) Jusqu’au 15 décembre A (...) Lire la suite

Charlotte Perriand chez Frank Gehry

A voir, à lire, à écouter | 24/10/2019

LE MONDE NOUVEAU DE CHARLOTTE PERRIAND Fondation Louis Vuitton, Paris 16ème Jusqu’au 24 février 2020 Pour retracer le parcours et le travail de (...) Lire la suite

En Inde, un prince art-déco

A voir, à lire, à écouter | 22/10/2019

MODERNE MAHARAJAH, UN MÉCÈNE DES ANNÉES 1930 Musée des Arts décoratifs, Paris 1er Jusqu’au 12 janvier 2020 Il était une fois un maharajah fou d’art (...) Lire la suite

Rouge sanglant

A voir, à lire, à écouter | 19/10/2019

EXPOSITION VAMPIRES, DE DRACULA À BUFFY Cinémathèque française, Paris 12ème Jusqu’au 19 janvier 2020 Une exposition rouge sang a ouvert à la (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 182

ADC

Association des chefs décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net