Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Aux Labos, artistes en résidence

A voir, à lire, à écouter | 16/03/2015

YAEL DAVIDS
LA DISTANCE ENTRE V ET W

Laboratoires d’Aubervilliers
93300 Aubervilliers

Jusqu’au 16 mai 2015

L’ancienne usine de roulements à billes est devenue comme une fabrique d’art. Reconvertie en ateliers, elle accueille chaque année depuis 1994 des artistes en résidence.
Ils investissent les lieux et leur travail est visible du public deux fois par an, lors d’événements qui regroupent spectacles divers, expositions, concerts, projections de films...qui se déroulent sur trois mois.

Yael Davids, artiste d’origine israélienne et installée à Amsterdam, est aux Laboratoires d’Aubervilliers depuis octobre 2014. Elle y a conçu La distance entre V et W, une installation composée de certains de ses matériaux de prédilection : verre, enduit d’argile, pigments noirs.
Le visiteur est confiné dans un espace de déambulation où il est amené à éprouver un état de frontière.

« Une installation qui se saisit de l’espace, convoquant tout à la fois la question des limites territoriales, ses implications, et la charge culturelle et identitaire que des objets véhiculent à travers leur déplacement temporel et géographique.
L’œuvre de Yael Davids a de singulier qu’elle parvient à nouer deux dimensions sculpturales a priori contradictoires : abstraction et narration.
 »
http://www.leslaboratoires.org/article/exposition-du-13-mars-au-16-mai-2015/la-distance-entre-v-et-w

En mai, l’exposition sera accompagnée d’un colloque « en forme de conte » qui abordera la notion de diaspora des objets.

En logo : Yael Davids, A Reading that Writes — a Physical Act, 2013
Vue de la performance, Installation à REDCAT, Los Angeles © Scott Groller


© DR


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Aline Bonetto, décoratrice de film

A voir, à lire, à écouter | 10/07/2020

ALINE BONETTO INTERVIEWÉE dans le Carrefour du blog Siritz « J’ai sculpté ce métier de décoratrice autant qu’il m’a façonné » explique Aline Bonetto (...) Lire la suite

Les producteurs aussi ont leur Ciné-Club

A voir, à lire, à écouter | 19/06/2020

TANDEM de PATRICE LECONTE (1987) RENCONTRE AVEC PHILIPPE CARCASSONE Dimanche 28 Juin à 16h30 Le Grand Action, Paris 5ème Les séances reprennent, (...) Lire la suite

Un jour, un décor #55 et dernière

A voir, à lire, à écouter | 10/05/2020

UN JOUR SANS FIN / GROUNDHOG DAY de Harold Ramis (1993) Et une dernière pour célébrer la fin du confinement, envoyée par Riton Dupire-Clément (ADC). (...) Lire la suite

Un jour, un décor #54

A voir, à lire, à écouter | 09/05/2020

ACROSS THE UNIVERSE de Julie Taymor (2007) Un coup de cœur de Valérie Valéro (ADC). « Envie de partager un ovni enchanté : Across the Universe. Ce (...) Lire la suite

Un jour, un décor #53

A voir, à lire, à écouter | 08/05/2020

L’HOMME RICHE / LUFTBUSINESS de Dominique De Rivaz (2008) « Le bonheur de partager en trois dimensions la silhouette de l’ombre et la lumière », (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net