Association des chefs décorateurs de cinéma

Architecture récup’

A voir, à lire, à écouter | 02/10/2014

MATIÈRE GRISE :
MATÉRIAUX, RÉEMPLOI, ARCHITECTURE

Pavillon de l’Arsenal Paris 75004
Jusqu’au 4 janvier 2015

Le décor de cinéma sait faire appel à la récup’, au tour maintenant de l’architecture.
Les deux commissaires* de l’exposition Matière grise ne manquent pas d’humour ! Optimistes malgré tout, leur agence d’architecture s’appelle Encore heureux

Pour commencer, ils nous plongent dans l’effroyable constat du gâchis planétaire et de la prochaine disparition des matières premières.
Ils poursuivent heureusement avec des projets qui démontrent le potentiel du recyclage en architecture, avec le réemploi des matériaux usés dans tous les lots du bâtiment.
Et expliquent que « le recyclage conserve la matière, la réutilisation conserve la fonction, une porte reste une porte, le réemploi conserve la forme, une planche, une planche ».

75 projets à travers le monde, de petite ou grande échelle, habitat, maisons, immeubles, musées… qui démontrent qu’au lieu d’aller directement à la benne, des fenêtres, des portes, des briques, des poutres métalliques... peuvent être récupérées et définir une nouvelle stratégie pour l’architecture.


Noorderparkbar, Amsterdam. © jeroen musch

Pour ce bar posé au milieu d’un parc public, le Bureau SLA a acheté en ligne tous les matériaux, d’occasion, à l’intérieur comme à l’extérieur.
A Bruxelles, de vieilles fenêtres, collectées à travers l’Europe grâce au réseau d’un brocanteur, sont en façade sur le siège du Conseil de l’Union Européenne.
Et plus loin, à Bali, un club balnéaire a récupéré des dizaines de fenêtres de bois et à claire-voie dans toute la région. Recouvrant de haut en bas la haute façade, elles forment un patchwork homogène, à la fois maîtrisé et aléatoire, et totalement inédit !

Y aura-t-il donc un style d’architecture "récup" ? Dans son blog Les républiques de la culture, la journaliste Catherine Sabbah s’interroge :

« Cette nouvelle ressource puisée dans l’usé, peut-elle servir de socle à une nouvelle architecture ?
Le « re-use » peut-il constituer un nouveau vocabulaire, un style, une école, cousine de l’Arte Povera ayant au pour objet…un objet, celui de bâtir des maisons, des bureaux, des usines….
Mais plus encore, une démarche défiant à la fois les lobbys de constructeurs et la réglementation conservatrice. En brandissant un argument qui fait mouche ces temps-ci, les économies. »

http://larepubliquedelarchitecture.com/matiere-grise-au-secours-dune-matiere-en-crise/
.
* Nicola Delon et Julien Choppin, architectes


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

L’Opéra de Paris par Degas

A voir, à lire, à écouter | 14/12/2019

DEGAS A L’OPÉRA Musée d’Orsay, Paris 7ème Jusqu’au 19 janvier 2020 Toute sa vie, Edgar Degas a peint l’Opéra, ses lieux et ses personnages, que ce (...) Lire la suite

Mona Atoum et l’instabilité du monde

A voir, à lire, à écouter | 12/12/2019

EXPOSITION MONA ATOUM Galerie Chantal Crousel, Paris 3ème Jusqu’au 21 décembre Plus que 10 jours pour voir les nouvelles sculptures et (...) Lire la suite

A écouter : le décor dans le film d’époque

A voir, à lire, à écouter | 08/12/2019

LE FILM HISTORIQUE, OU LA REVANCHE DU DÉCOR En podcast sur France Culture « Le décor au cinéma n’est pas qu’une toile de fond pour un spectacle : il (...) Lire la suite

Incontournable

A voir, à lire, à écouter | 07/12/2019

RETROSPECTIVE ALFRED HITCHCOCK Cinémathèque française, Paris 12ème Jusqu’au 25 janvier 2020 Les films d’Hitchcock, toujours un régal pour les (...) Lire la suite

Architecture à Orléans, 2ème édition

A voir, à lire, à écouter | 05/12/2019

BIENNALE D’ARCHITECTURE NOS ANNÉES DE SOLITUDE A Orléans (45) jusqu’au 19 janvier 2020 "Archi-seuls à la Biennale d’Orléans", joli titre piqué à (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 184

ADC

Association des chefs décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net