Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

A (re)voir sur grand écran

A voir, à lire, à écouter | 30/12/2015

PAGNOL, SPIELBERG, TARENTINO et les autres

Cinéma Les Fauvettes
75013 Paris

A Paris depuis début novembre, un cinéma se consacre aux reprises en tous genres.
Les Fauvettes (ex-Gaumont Gobelins) a été entièrement rénové avec cinq salles, un grand hall à la structure en bois, un bar et deux façades entièrement "digitales", mosaïques de carrés lumineux (LED) avec animations abstraites ou images des films projetés.

Au programme, uniquement des classiques du cinéma. Entendez classiques au sens large : films anciens et récents, chefs d’œuvre incontournables et/ou grands films populaires, cartons au box office hexagonal qui avec le temps prennent une patine vintage.

Point d’élitisme puisque depuis l’ouverture, Les Fauvettes ont programmé aussi bien Le dîner de cons que La haine et Rabbi Jacob, un cycle Belmondo et une nuit Alien, Le crime était presque parfait (en relief) et la trilogie marseillaise de Pagnol tournée au début des années trente et superbement restaurée.

Pour le début 2016, un cycle Tarentino et la reprise de Jaws/Les dents de la mer, un phénomène à sa sortie en 1975.
Rappelez-vous, c’était le 2nd film pour le cinéma d’un réalisateur de 29 ans, Steven Spielberg, au départ un scénario de série B adapté d’un best-seller et un casting sans aucune vraie star.
Les séquences tournées avec de faux requins s’avérèrent si peu convaincantes qu’il fut décidé de limiter les apparitions du monstre, de jouer alors la suggestion plutôt que l’horreur étalée à longueur de film.


Affiche originale du film

Le fantasme d’un squale géant surgi des profondeurs pour s’attaquer à la jeunesse innocente, la B.O inquiétante (mille fois imitée depuis) de John Williams, un sens du suspense et du récit parfaitement maîtrisés...tout ceci, plus une campagne de pub sans précédent, rapporta au film près de quarante fois sa mise !

A le (re)voir aujourd’hui sur grand écran, le requin mécanique fait-il toujours aussi peur ? C’est bien possible...



"Croyez-vous au crime parfait ?"
Façade avenue des Gobelins. Conception : Miguel Chevalier.
Architecte : Françoise Raynaud

En vignette, images de Jaws sur la façade rue Abel Hovelaque


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Aline Bonetto, décoratrice de film

A voir, à lire, à écouter | 10/07/2020

ALINE BONETTO INTERVIEWÉE dans le Carrefour du blog Siritz « J’ai sculpté ce métier de décoratrice autant qu’il m’a façonné » explique Aline Bonetto (...) Lire la suite

Les producteurs aussi ont leur Ciné-Club

A voir, à lire, à écouter | 19/06/2020

TANDEM de PATRICE LECONTE (1987) RENCONTRE AVEC PHILIPPE CARCASSONE Dimanche 28 Juin à 16h30 Le Grand Action, Paris 5ème Les séances reprennent, (...) Lire la suite

Un jour, un décor #55 et dernière

A voir, à lire, à écouter | 10/05/2020

UN JOUR SANS FIN / GROUNDHOG DAY de Harold Ramis (1993) Et une dernière pour célébrer la fin du confinement, envoyée par Riton Dupire-Clément (ADC). (...) Lire la suite

Un jour, un décor #54

A voir, à lire, à écouter | 09/05/2020

ACROSS THE UNIVERSE de Julie Taymor (2007) Un coup de cœur de Valérie Valéro (ADC). « Envie de partager un ovni enchanté : Across the Universe. Ce (...) Lire la suite

Un jour, un décor #53

A voir, à lire, à écouter | 08/05/2020

L’HOMME RICHE / LUFTBUSINESS de Dominique De Rivaz (2008) « Le bonheur de partager en trois dimensions la silhouette de l’ombre et la lumière », (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net