Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Soirée Cinéma bis à la Cinémathèque

A voir, à lire, à écouter | 28/05/2013

CINEMA BIS : WILLY KURANT

Cinémathèque française, Paris 75012
Vendredi 31 Mai 2013 à 20h00

A bas les chefs d’œuvres, vive les nanars ! Une fois par mois, la Cinémathèque réserve une case de sa programmation au « Cinéma bis », celui que vous ne trouverez pas dans les histoires officielles du 7ème art. Productions fauchées et destinées à des circuits marginaux, interprétation plus qu’approximative, scénarios improbables…des films de genre (justement) oubliés, SF, polars ou films d’horreur, qui avec le temps prennent une patine franchement comique, qui parfois aussi se révèlent des bonnes surprises.

En même temps qu’elle rend hommage au chef opérateur Willy Kurant, collaborateur de Godard, Welles, Skolimowski, Pialat, Robbe-Grilllet, Gainsbourg, Philippe Garrel…la Cinémathèque a pris un malin plaisir à dénicher deux perles de sa filmo : Mama Dracula 
(Boris Szulzinger, 1980) et Le monstre qui vient de l’espace (William Sachs, 1977). Les titres parlent d’eux-mêmes, les synopsis mettent l’eau à la bouche des amateurs de gore » (aujourd’hui innofensif) et de second degré :

« Mama Dracula tient une boutique de prêt-à-porter avec ses deux fils jumeaux Vladimir et Ladislas. Ces derniers vampirisent et enlèvent les jeunes vierges pour les conduire au château et les vider de leur sang dans lequel leur mère se plonge en des bains qui, depuis trois siècles, préservent sa beauté. Mais en cette fin de XXe siècle, les vierges se font rares... ».
Curieux casting pour ce film d’horreur franco-belge. On y trouve Louise Fletcher, la nurse sadique de Vol au-dessus d’un nid de coucou, et Maria Schneider, dans sa période post-tango à Paris et visiblement à court de propositions.

Le monstre qui vient de l’espace/The incredible melting man est l’unique film de SF de Willy Kurant, rebaptisé Willy Curtis au générique (pour éviter d’être reconnu ?). « Au retour d’un voyage sur Saturne, le colonel Steve West s’est transformé en un monstre qui se décompose et qui doit se nourrir de chair humaine pour survivre. Il multiplie les meurtres dans la région. Son ami Ted Nelson part à sa recherche tandis que son épouse, enceinte, est protégée par le général Perry, un ami de la famille… ».

Ces deux pépites du cinéma bis seront présentées le 31 mai, et qui plus est dans la grande salle Henri Langlois. Comme dans les anciens cinéma de quartier, le spectacle sera-t-il dans la salle de la prestigieuse Cinémathèque ?

Par ailleurs, l’hommage à Willy Kurant jusqu’au 3 juin avec Masculin/féminin, Une histoire immortelle, Loin du Vietnam, et d’autres. Une carrière au parcours éclectique, comme l’écrit le programme de la Cinémathèque.


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

En octobre au ciné-club de l’ADC

A voir, à lire, à écouter | 21/09/2020

PLACE VENDÔME RENCONTRE AVEC NICOLE GARCIA ET THIERRY FLAMAND Cinéma Le Grand Action, Paris 5ème Dimanche 11 octobre à 18h Ils devaient venir au (...) Lire la suite

Aline Bonetto, décoratrice de film

A voir, à lire, à écouter | 10/07/2020

ALINE BONETTO INTERVIEWÉE dans le Carrefour du blog Siritz « J’ai sculpté ce métier de décoratrice autant qu’il m’a façonné » explique Aline Bonetto (...) Lire la suite

Les producteurs aussi ont leur Ciné-Club

A voir, à lire, à écouter | 19/06/2020

TANDEM de PATRICE LECONTE (1987) RENCONTRE AVEC PHILIPPE CARCASSONE Dimanche 28 Juin à 16h30 Le Grand Action, Paris 5ème Les séances reprennent, (...) Lire la suite

Un jour, un décor #55 et dernière

A voir, à lire, à écouter | 10/05/2020

UN JOUR SANS FIN / GROUNDHOG DAY de Harold Ramis (1993) Et une dernière pour célébrer la fin du confinement, envoyée par Riton Dupire-Clément (ADC). (...) Lire la suite

Un jour, un décor #54

A voir, à lire, à écouter | 09/05/2020

ACROSS THE UNIVERSE de Julie Taymor (2007) Un coup de cœur de Valérie Valéro (ADC). « Envie de partager un ovni enchanté : Across the Universe. Ce (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net