Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Ruines contemporaines

A voir, à lire, à écouter | 24/09/2013

PHOTOGRAPHIES DE
YVES MARCHAND ET ROMAIN MEFFRE.

DETROIT, VESTIGES DU REVE AMERICAIN
et GUNKANJIMA, " L’ÎLE CUIRASSÉ "

Editions Steidl, Göttingen, 2010 et 2013.

Le centre de Détroit devenu ville-fantôme, une cité minière abandonnée sur une minuscule île au large du Japon, d’anciens cinémas transformés en supermarchés.
Tels sont les paysages post-industriels qui inspirent depuis le milieu des années 2000 deux photographes français, Yves Marchand et Romain Meffre.

Ces deux ouvrages de grand format nous font voyager dans un passé récent et découvrir le fruit des mutations industrielles de l’après-guerre, le spectacle (grandement photogénique) d’une société de consommation en pleine décadence.

On croirait des décors vieillis et patinés exprès pour le tournage d’un film de SF des années 1970, où le temps se serait figé et les habitants enfuis précipitamment.

Restent visibles les traces des anciennes splendeurs, ou simplement d’une activité humaine à présent disparue, des restes d’humanité qui donnent à ces ruines une certaine poésie.

Détroit, vestiges du rêve américain (The ruins of Detroit)

A Détroit, le fief autrefois prospère des usines Ford et progressivement vidé de ses habitants, les deux photographes errent dans des quartiers à présent abandonnés.

Ils explorent (avec une facilité apparente) des usines, des immeubles de bureaux, des classes d’écoles, la salle des coffres d’une banque, des piscines ou des salles de spectacle.
Aucun de ces lieux n’a servi depuis des décennies, ils sont à la fois intacts et fortement délabrés, livrés au pillage et aux ravage du temps.

Les photos sont remarquables de précion, mêlant la grande et la petite échelle, mettant en valeur à l’architecture jusqu’au moindre détail, journaux ou téléviseurs laissés sur place, traces de rouille ou de peintures qui s’écaillent.

Gunkajima, " l’île cuirassé "

Question décor, les producteurs de Skyfall ne s’y sont pas trompés. L’île d’Hashima a servi de repaire au méchant du dernier James Bond. C’était donc bien un décor naturel.
Cette île d’à peine 6 hectares ou fut découvert du charbon, devint en quelques années une cité d’une grande densité avec des immeubles, commerces, écoles…pour loger les mienurs puis leurs familles.

Selon eux, elle était avant tout une prison de béton. Le haut mur qui l’entoure lui donne des airs d’Alcatraz et lui vaut aujourd’hui le surnom d’ « île cuirassé ».
L’île se dépeuple quand le pétrole supplante le charbon. C’est une île déserte depuis 1974, année de la fermeture de la mine. Les immeubles sont toujours debout, luttant contre les vagues et l’érosion.

Autre thématique, Theaters, pour l’instant uniquement visible sur le site des photographes. Cette fois, ils traquent les anciens cinémas à travers les Etats-Unis, immenses salles somptueusement décorés, temples souvent kitsch qui se voulaient de véritables invitations au rêve et au spectacle.
Aujourd’hui, beaucoup sont fermés ou bien reconvertis en commerces de grande distribution, boites de nuit ou maisons de culte…
http://www.marchandmeffre.com/theaters/index.html

A lire aussi, une interview de Marchand et Meffre sur
http://www.galerie-photo.com/yves-marchand-romain-meffre.html

Photos tirées des 2 ouvrages cités ci-dessus.


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Aline Bonetto, décoratrice de film

A voir, à lire, à écouter | 10/07/2020

ALINE BONETTO INTERVIEWÉE dans le Carrefour du blog Siritz « J’ai sculpté ce métier de décoratrice autant qu’il m’a façonné » explique Aline Bonetto (...) Lire la suite

Les producteurs aussi ont leur Ciné-Club

A voir, à lire, à écouter | 19/06/2020

TANDEM de PATRICE LECONTE (1987) RENCONTRE AVEC PHILIPPE CARCASSONE Dimanche 28 Juin à 16h30 Le Grand Action, Paris 5ème Les séances reprennent, (...) Lire la suite

Un jour, un décor #55 et dernière

A voir, à lire, à écouter | 10/05/2020

UN JOUR SANS FIN / GROUNDHOG DAY de Harold Ramis (1993) Et une dernière pour célébrer la fin du confinement, envoyée par Riton Dupire-Clément (ADC). (...) Lire la suite

Un jour, un décor #54

A voir, à lire, à écouter | 09/05/2020

ACROSS THE UNIVERSE de Julie Taymor (2007) Un coup de cœur de Valérie Valéro (ADC). « Envie de partager un ovni enchanté : Across the Universe. Ce (...) Lire la suite

Un jour, un décor #53

A voir, à lire, à écouter | 08/05/2020

L’HOMME RICHE / LUFTBUSINESS de Dominique De Rivaz (2008) « Le bonheur de partager en trois dimensions la silhouette de l’ombre et la lumière », (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net