Association des chefs décorateurs de cinéma

Mémoires graphiques

A voir, à lire, à écouter | 05/04/2013

LES TRACES HABILES ET LE PROJET « DESS(E)INS »
Evènements, expositions, édition, archivage
http://les-traces-habiles.org/

Au cinéma, ce pourrait être les rushes, les prises « ratées » et ignorées au montage. Ici, il s’agit de dessins, mais des dessins d’avant l’œuvre finale, ceux qui restent à sa marge, sans en acquérir le statut ou la visibilité.

Pour réhabiliter ces traces non indélébiles (!), l’Association Les traces habiles et son projet dess(e)ins se veulent une plateforme dédiée aux dessins qui témoignent des étapes de la création.
Un processus commun aux créateurs d’horizons les plus divers : architecture, design, cinéma, théâtre, danse, musique, stylisme, littérature, gastronomie, artisanat d’art, sciences…qui tous (…) « utilisent le dessin manuscrit pour consigner leurs intuitions, concevoir les développements et enfin exprimer leurs idées en devenir. Ces traces rarement montrées de la pensée posée sur le papier permettent de comprendre les cheminements et déambulations qu’emprunte l’esprit dans une recherche appliquée à un projet ou, plus librement, comme pratique d’inspiration ».

Autre objectif du projet dess(e)ins : former et valoriser un patrimoine, une collection inédite des « racines » de la création. Parallèlement aux expositions de dessins, édition d’ouvrages, partenariats avec l’ENSCI et prochainement la Bibliothèque Forney, un fonds de dessins se constitue, une collection interdisciplinaire qui ne demande qu’à s’élargir et s’enrichir par l’arrivée de nouveaux auteurs-associés.
La démarche est collective, sans doute inédite, certainement née des nouveaux enjeux de l’archivage et de la conservation, quand les supports se multiplient et qu’une mémoire peut s’effacer d’un simple clic (the era of the single click).

Dans le cadre de l’exposition Intimités créatives à la Galerie Six Elzévir (Paris 75003), deux nouvelles parutions des Traces Habiles seront présentées le samedi 13 avril à partir de 15h : les Carnets recomposés de Catherine Zask et Pascale Hanrot, sortes d’auto-portraits réalisés à partir de traces graphiques laissées sur le papier.

Collection dess(e)ins © Pascale Hanrot


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Exposition Catherine Balet

A voir, à lire, à écouter | 22/02/2019

CATHERINE BALET MOODS IN A ROOM Galerie Thierry Bigaignon, Paris 3ème Jusqu’au 30 mars Dans cette série "d’humeurs en chambre", Catherine Balet (...) Lire la suite

Du Décor à l’Ecran : la séance de Mars

A voir, à lire, à écouter | 20/02/2019

L’AMOUR EST UN CRIME PARFAIT d’ARNAUD et JEAN-MARIE LARRIEU Cinéma Le Grand Action, Paris 5ème Dimanche 17 mars à 18h Nous sommes heureux (...) Lire la suite

L’art du panier japonais

A voir, à lire, à écouter | 17/02/2019

FENDRE L’AIR, L’ART DU BAMBOU AU JAPON Musée du quai Branly, Paris 15ème Jusqu’au 7 avril Au Japon, pas de hiérarchie entre « beaux-arts » et « arts (...) Lire la suite

Au Kanal-Centre Pompidou, ex-garage Citroën

A voir, à lire, à écouter | 13/02/2019

MISCELLANEOUS FOLIES Kanal - Centre Pompidou Quai des péniches, Bruxelles 1000 Jusqu’au 29 avril Des petits bâtiments « sexy qui ne sont pas (...) Lire la suite

Foujita 「藤田嗣治:生涯の作品(1886-1968)」展

A voir, à lire, à écouter | 11/02/2019

FOUJITA ŒUVRES D’UNE VIE (1886-1968) Maison de la Culture du Japon, Paris 15ème Jusqu’au 16 mars 36 œuvres du japonais Tsuguharu Foujita, figure (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 162

ADC

Association des chefs décorateurs de cinéma

Siège : SFP 2 avenue de l´europe 94360 Bry sur Marne

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net