Association des chefs décorateurs de cinéma

Les courbes de Mme Gray

A voir, à lire, à écouter | 20/02/2013

EXPOSITION EILEEN GRAY
Centre Pompidou
Paris 75003
du 20 février au 20 mai 2013.

Au début des années 1980, la maison d’édition Ecart International (sous la houlette d’Andrée Putman, disparue en janvier dernier) avait eu le bon goût - et le flair ! - de rééditer le mobilier d’Eileen Gray, jusque-là constitué de pièces uniques. Créés dans l’entre-deux guerres, la petite table ronde en tubes d’acier chromé, le fauteuil « Transat » en bois et cuir ou le fauteuil « Bibendum » à structure tubulaire sont aujourd’hui des icônes du design du XXème siècle.

Irlandaise installée définitivement à Paris en 1907 (1878-1976), Eileen Gray devint une figure majeure des arts décoratifs puis de l’avant-garde, avant de tomber dans l’oubli et de se voir à nouveau célébrée vers la fin de sa vie. Sous la forme de « period rooms » (décors d’époque), l’exposition rassemble les œuvres créées par Gray pour divers intérieurs, dont la grande villa moderniste E 1027 de Roquebrune, le « paquebot immobile » qu’elle conçu amoureusement avec l’architecte roumain Jean Badovici.

Pour Cloé Pitiot, commissaire de l’exposition : « D’Eileen Gray, il reste des pièces uniques, avant-gardistes, des archives lacunaires et… une série de mystères. La critique a souvent scindé le travail de Gray en deux parties, l’une relevant des arts décoratifs et l’autre de l’architecture moderniste. Le Centre Pompidou tente aujourd’hui de lire dans toute sa continuité le travail d’une artiste qui pratique le dessin, la peinture, la laque, la décoration intérieure, l’architecture, la photographie. Dans l’esprit du Gesamtkunstwerk, Eileen Gray peut être considérée comme une créatrice totale. Combinant des modes d’expression, des champs artistiques et des techniques, elle prône un retour à l’émotion ».


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

L’art du panier japonais

A voir, à lire, à écouter | 17/02/2019

FENDRE L’AIR, L’ART DU BAMBOU AU JAPON Musée du quai Branly, Paris 15ème Jusqu’au 7 avril Au Japon, pas de hiérarchie entre « beaux-arts » et « arts (...) Lire la suite

Au Kanal-Centre Pompidou, ex-garage Citroën

A voir, à lire, à écouter | 13/02/2019

MISCELLANEOUS FOLIES Kanal - Centre Pompidou Quai des péniches, Bruxelles 1000 Jusqu’au 29 avril Des petits bâtiments « sexy qui ne sont pas (...) Lire la suite

Foujita 「藤田嗣治:生涯の作品(1886-1968)」展

A voir, à lire, à écouter | 11/02/2019

FOUJITA ŒUVRES D’UNE VIE (1886-1968) Maison de la Culture du Japon, Paris 15ème Jusqu’au 16 mars 36 œuvres du japonais Tsuguharu Foujita, figure (...) Lire la suite

Le peintre qui aimait les rousses

A voir, à lire, à écouter | 09/02/2019

ROUX ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel Musée Henner, Paris 17ème Jusqu’au 20 mai « Pourquoi tant de rousses ? » se sont toujours demandés les (...) Lire la suite

Cartier aux couleurs de l’Amérique latine

A voir, à lire, à écouter | 06/02/2019

GEOMETRIES SUD, DU MEXIQUE A LA TERRE DE FEU Fondation Cartier, Paris 14ème Jusqu’au 24 février De l’usage intensif et joyeux des couleurs, des (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 162

http://www.adcine.com

ADC

Association des Décorateurs de Cinéma

Siège : SFP 2 avenue de l´europe 94360 Bry sur Marne

Mentions légales

© ADCINE tous droits reservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net

http://www.adcine.com

[(http://www.adcine.com|=={'https://www.adcine.com'}|oui) ]