Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Les architectes et le cinéma (1)

A voir, à lire, à écouter | 29/09/2013

ARCHICINÉ :
LE REBELLE, KING VIDOR (1949)

Cité de l’Architecture et du Patrimoine
Paris 75016
Mardi 1er octobre à 19h.

Au Palais de Chaillot, dans la salle mythique de l’ancienne cinémathèque, deux nouvelles manifestations autour de l’architecture au cinéma.
Archiciné propose un cycle de projections/débats associant un film et un architecte, démarrant avec la figure de l’Architecte.

« Voilà un personnage peu filmé, ou rarement dans la pratique de son métier, et davantage dans sa position sociale. Ce cycle vise à étudier des représentations, des images, des témoignages de et sur l’architecte dans la société et dans la ville. Un film sert de point de départ à une réflexion plus ample proposée par un architecte et discutée avec le public ».


(Source :www.citechaillot.fr/fr/auditorium/audiovisuel/archicine)

Les séances sont proposées par Thierry Paquot, philosophe, enseignant, ancien éditeur de la revue Urbanisme et collaborateur de longue date du Forum des Images.
L’architecte invité de cette première séance est Alain Sarfati, auteur de nombreux équipements publics et fondateur de la revue AMC.

Le film choisi n’est autre que Le rebelle (The fountainhead), de King Vidor, l’histoire d’un architecte novateur et talentueux, dont la carrière souffre de son refus de tout compromis. Interprété héroïquement par Gary Cooper, le personnage est clairement inspiré par Frank Lloydd Wright, tout comme les esquisses et les maquettes réalisées pour le film.

Vidor a réalisé un film à la fois abstrait et « bigger than life » : des personnages idéalistes et sans concession, un érotisme torride (pour l’époque), d’immenses décors géométriques, des éclairages et des cadrages hautement expressifs. Une œuvre, moyennement appréciée à sa sortie en 1949, dont le thème et les excès formels ont fait depuis un film culte.

Prochaines séances de Archiciné :

Mardi 5 novembre
 : Quelque part, quelqu’un de Yannick Bellon (1972). Architecte invitée : Françoise-Hélène Jourda.

Mardi 3 décembre
 : La Tour infernale (The towering inferno)

 de John Guillermin et Irwin Allen (1974). Architecte invité : Jacques Ferrier.


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

PARADISIO - Festival du Cinéma de Patrimoine, 3è édition, moteur !!

A voir, à lire, à écouter | 17/07/2021

Dirigé par Thierry Mauvoisin, premier assistant mise-en-scène d’expérience, le festival PARADISO a été créé pour valoriser, échanger et rencontrer autour (...) Lire la suite

Les pratiques responsables pour vos tournages : Ressourcerie et techniques de peinture

A voir, à lire, à écouter | 16/07/2021

Dans cette nouvelle video du Studio Ecofilm 2021, tournée à la ressourcerie du Cinéma Ile de France, Sabine Barthélémy présente les tests de surfaces (...) Lire la suite

Les pratiques responsables pour vos tournages

A voir, à lire, à écouter | 16/07/2021

Film Paris Région porte le projet Circul’Art 2 : comment optimiser les tournages pour réduire l’empreinte écologique des productions cinéma et (...) Lire la suite

Les pratiques éco responsables

A voir, à lire, à écouter | 01/07/2021

Cette autre vidéo très intéressante, concernant les décorateurs, ensembliers, accessoiriste et régisseur d’extérieurs, aborde les meilleurs pratiques (...) Lire la suite

LES NUITS EN OR : Les meilleurs court-métrages de l’année

A voir, à lire, à écouter | 01/07/2021

L’Académie des César vous propose deux séances de projection de court-métrages parmi les meilleurs de l’année, une sélection éclectique et mondiale. Ce (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 204

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net