Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Le photographe méconnu

A voir, à lire, à écouter | 10/10/2013

SERGIO LARRAIN,

VAGABONDAGES

Fondation Henri Cartier-Bresson Paris 75014
Jusqu’au 22 décembre.

C’est dans les montagnes proches de Valparaiso que Sergio Larrain (1931-2012) a passé ses 30 dernières années, dans son Chili natal où il était revenu vivre presque en ermite, refusant les sollicitations et les expositions.
La fondation HCB a cependant obtenu son accord pour cette rétrospective, sans lien avec celle présentée aux Rencontres d’Arles l’été dernier.

L’exposition couvre les années d’apprentissage et les années Magnum, à l’aide de tirages d’époque, d’inédits et de dessins.
On retrouve son mélange de social et de poésie, toujours en noir et blanc et souvent en format vertical. Larrain a parcouru l’Amérique du Sud et l’Europe : Paris et Londres, la guerre d’Algérie et la mafia sicilienne, et surtout la ville de Valparaiso qu’il a photographié depuis ses débuts, révélant à la fois sa beauté et ses enfants abandonnés, ses marginaux et ses déshérités.

Son œuvre de photographe ne couvre finalement qu’une période assez brève, de 1950 à 1964. Il avait intégré l’agence Magnum en 1960, suite à sa rencontre avec Henri Cartier- Bresson.
Enigmatique et radical, pensant que son travail ne peut pas changer le monde, il se consacre de moins en moins à la photographie et de plus en plus à la méditation. « Je crois que la pression du monde journalistique – être prêt à sauter sur n’importe quel sujet – détruit mon amour et ma concentration pour le travail », écrit-il en1965.

A lire :
Un essai photographique aux textes de Pablo Neruda et devenu un classique Valparaiso, éditions Hazan.
Une monographie complète en langue française ou espagnole, Sergio Larrain, aux éditions Xavier Barral.

Sud du Chili, 1957 © Sergio Larrain/Magnum Photos


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Aline Bonetto, décoratrice de film

A voir, à lire, à écouter | 10/07/2020

ALINE BONETTO INTERVIEWÉE dans le Carrefour du blog Siritz « J’ai sculpté ce métier de décoratrice autant qu’il m’a façonné » explique Aline Bonetto (...) Lire la suite

Les producteurs aussi ont leur Ciné-Club

A voir, à lire, à écouter | 19/06/2020

TANDEM de PATRICE LECONTE (1987) RENCONTRE AVEC PHILIPPE CARCASSONE Dimanche 28 Juin à 16h30 Le Grand Action, Paris 5ème Les séances reprennent, (...) Lire la suite

Un jour, un décor #55 et dernière

A voir, à lire, à écouter | 10/05/2020

UN JOUR SANS FIN / GROUNDHOG DAY de Harold Ramis (1993) Et une dernière pour célébrer la fin du confinement, envoyée par Riton Dupire-Clément (ADC). (...) Lire la suite

Un jour, un décor #54

A voir, à lire, à écouter | 09/05/2020

ACROSS THE UNIVERSE de Julie Taymor (2007) Un coup de cœur de Valérie Valéro (ADC). « Envie de partager un ovni enchanté : Across the Universe. Ce (...) Lire la suite

Un jour, un décor #53

A voir, à lire, à écouter | 08/05/2020

L’HOMME RICHE / LUFTBUSINESS de Dominique De Rivaz (2008) « Le bonheur de partager en trois dimensions la silhouette de l’ombre et la lumière », (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net