Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Ken Adam, de James Bond à Kubrick

A voir, à lire, à écouter | 07/06/2013

KEN ADAM DESIGNS THE MOVIES, JAMES BOND AND BEYOND
Par Ken Adam et Christopher Frayling,
Thames and Hudson, 2008.

KEN ADAM, THE ART OF PRODUCTION DESIGN
Par Christopher Frayling,
Faber and Faber, 2005.

Deux livres proches et complémentaires sur le production designer des premiers James Bond : cinq films de la période british/Connery et deux autres, période Roger Moore, blockbusters d’allure nettement plus seventies.
Mais Ken Adam signa également les décors de deux films de Stanley Kubrick (Docteur Strangelove, Barry Lindon), et d’une quarantaine de titres entre 1959 et 20002, aux studios de Pinewood ou de Hollywood.

Bref, dans sa génération, peut-être le plus célèbre décorateur du cinéma anglo-saxon. Ken Adam a fait des films d’époque, des comédies musicales, des films d’aventures, des polar… mais on pense avant tout aux décors monumentaux qu’il créa pour des « méchants » de cinéma, autant mégalo que parano, les Goldfinger, Dr No…et bien sur le Dr Folamour avec sa célèbre "war room", « le meilleur décor de l’histoire du cinéma » selon Steven Spielberg.

On y retrouve les mêmes immenses volumes, les grands murs inclinés, les sols ou parois coulissants, le mélange de matériaux bruts et réfléchissants, …. un style à la fois puissant et minimaliste qui lui vaut d’être surnommé par Christophe Frayling le Frank Lloyd Wright du décor « noir ».

Les deux ouvrages (du même auteur) retracent sa longue carrière, accompagnés de nombreuses photos de tournage, plans et esquisses. Le premier, classé par thèmes ou périodes, rassemble des analyses et des témoignages de collaborateurs. Le second, de plus petit format, moins richement illustré, et donc moins cher, se présente sous la forme d’un long entretien, film par film.

Photo de tournage de Dr Strangelove (Dr Folamour) 1964, et dessin préparatoire du décor (the "war room").


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Un jour, un décor #43

A voir, à lire, à écouter | 28/04/2020

THÉRÈSE d’Alain Cavalier (1986) Une autre forme d’emprisonnement, volontaire cette fois, celui de la jeune Thérèse qui brûle d’entrer au couvent. Le (...) Lire la suite

Un jour, un décor #42

A voir, à lire, à écouter | 27/04/2020

LE POINT DE NON-RETOUR / POINT BLANK de John Boorman (1967) C’est une vraie prison abandonnée qui sert de décor à la première séquence de Point (...) Lire la suite

Un jour, un décor #41

A voir, à lire, à écouter | 26/04/2020

UN PROPHÈTE de Jacques Audiard (2009) Le "pitch" : une fois arrivé en Centrale, le jeune Malik tombe sous la coupe d’un groupe de prisonniers (...) Lire la suite

Un jour, un décor #40

A voir, à lire, à écouter | 25/04/2020

IRMA LA DOUCE de Billy Wilder (1963) Un café-tabac du quartier des Halles reconstitué à Hollywood par un hongrois ayant passé une grande partie de (...) Lire la suite

Un jour, un décor #39

A voir, à lire, à écouter | 24/04/2020

PLAYTIME de Jacques Tati (1967) C’est l’ouverture du restaurant le "Royal Garden". Parmi les clients qui se pressent, un groupe de touristes (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net