Association des chefs décorateurs de cinéma

Deux scènes parisiennes pour l’Oiseau-Mouche

A voir, à lire, à écouter | 14/03/2013

SORTIR DU CORPS
Textes de VALÈRE NOVARINA Mise en scène de CEDRIC ORAIN
Maison des Métallos
Paris 7011, du 20 au 31 mars 2013.

DE QUOI TENIR JUSQU’A L’OMBRE
Pièce de CHRISTIAN RIZZO
Grande Halle de la Villette
Paris 75019, du 19 au 31 mars 2013.

Vingt-trois comédiens professionnels en situation de handicap mental constituent LA COMPAGNIE DE L’OISEAU-MOUCHE, une troupe permanente créée en 1978 et installée à Roubaix. En vingt-cinq ans, la compagnie a surpassé les objectifs initiaux fixés lors de sa création. Ce qui semblait un pari difficile pour les pionniers des années 70 est devenu le quotidien de l’actuelle génération de comédiens. D’abord centrée sur l’esthétique du théâtre de gestes, la compagnie est progressivement passée aux textes d’auteurs classiques ou contemporains, donnant quelques mille quatre cents représentations ont en France, à travers l’Europe et au Canada.

Au début 2012, le jeune auteur et metteur en scène Cédric Orain créait pour l’Oiseau-Mouche la pièce Sortir du corps, à partir de trois textes de l’écrivain Valère Novarina. Suite à ce succès, la pièce est à nouveau présentée à la Maison des Métallos. «  Insaisissable et agissant, le langage devient matière. Après un long travail d’apprivoisement de la langue novarinienne – dense, foisonnante –, les corps des acteurs ont parlé d’eux-mêmes. Des fulgurances, une approche littéralement physique : Sortir du corps pose de manière urgente la question de l’acteur ».
http://www.maisondesmetallos.org/2012/12/21/sortir-du-corps

Le chorégraphe et plasticien (et ancien danseur) Christian Rizzo a conçu De quoi tenir jusqu’à l’ombre pour cinq comédiens de l’Oiseau-Mouche.
 « (…) évoluant sur un plateau, ils vont, petit à petit, faire douter par leur implication que ce théâtre en est bien un. C’est ainsi que Rizzo dessine le lent decrescendo lumineux qu’il met en mouvement. Le clair-obscur travaillé à même le plateau devient une action en soi, celle d’un insaisissable personnage de dimension fantomatique. Plus la lumière s’estompe et plus l’attention s’éveille, tout en changeant de nature. De quoi tenir jusqu’à l’ombre touche à ce moment entre chien et loup, où l’ombre déleste chacun de son ombre propre, au profit du noir où le théâtre disparaît ».
http://www.villette.com/fr/agenda/Dequoitenir-theatrealavillette.htm
Photo ©Frédéric Iovino


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

De l’art de l’idéogramme

A voir, à lire, à écouter | 19/07/2018

YU-ICHI INOUE, 1916-1985 LA CALLIGRAPHIE LIBÉRÉE Maison du Japon, Paris 15ème Jusqu’au 15 septembre Et la calligraphie devint art contemporain ! (...) Lire la suite

Szekely designer, chercheur et constructeur

A voir, à lire, à écouter | 17/07/2018

CONSTRUCTION MARTIN SZEKELY Musée des Arts décoratifs et du Design, Bordeaux (33) Jusqu’au 10 octobre Pour Martin Szekely, tout designer est un (...) Lire la suite

Vu aux Rencontres d’Arles (2)

A voir, à lire, à écouter | 12/07/2018

THE TRAIN, LE DERNIER VOYAGE DE ROBERT F. KENNEDY Exposition aux Forges, Arles (13) Jusqu’au 23 septembre So long, Bobby...Après qu’il fut (...) Lire la suite

Vu aux Rencontres d’Arles

A voir, à lire, à écouter | 08/07/2018

GREGOR SAILER LE VILLAGE POTEMKINE Cloître St-Trophime, Arles (13) Jusqu’au 23 septembre Des villes en trompe-l’œil. Le photographe autrichien (...) Lire la suite

Les films du mois

A voir, à lire, à écouter | 04/07/2018

RÉTROSPECTIVE DARIO ARGENTO 6 FILMS AU CINÉMA La clé de l’énigme se cache dans le décor, à l’intérieur d’un tableau, sous l’enduit d’un mur ou dans un (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 150

https://www.adcine.com

ADC

Association des Décorateurs de Cinéma

Siège : SFP 2 avenue de l´europe 94360 Bry sur Marne

Mentions légales

© ADCINE tous droits reservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net

https://www.adcine.com

[(https://www.adcine.com|=={'https://www.adcine.com'}|oui) ]