Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Ciao Cinecittà ?

A voir, à lire, à écouter | 09/12/2012

CINECITTÀ, REGARDS CROISÉS. PHOTOGRAPHIES DE EMANUELE SCORCELLETTI & GIANLUCA GAMBERINI. Studio du Patio-Opéra, Paris 75009, jusqu’au 19 janvier 2013.

Au 1er étage d’un bar/restaurant italien, un espace d’exposition ouvert en 2010 propose aujourd’hui les regards originaux de deux photographes sur Cinecittà : Gianluca Gamberini, au style plus analytique et « architectural », et Emanuele Scorcelletti, dont l’approche en noir et blanc est plus poétique. Tous deux arpentent les terrains extérieurs en friche, et plus que l’envers du décor, nous invitent à découvrir les ruines d’une splendeur passée, un patchwork d’architectures envahies par les mauvaises herbes. Parmi les restes de façades perchées sur des échafaudages, les statues de plâtre oubliées, la grue abandonnée de « Il était une fois dans l’ouest », ce sont les fantômes de Sergio Leone, de Fellini et de Scorsese que l’on croise, et d’inoubliables images qui nous reviennent en mémoire.

Créée par Mussolini, cette cité du Cinéma - comme il en a tant manqué à l’industrie française, dont les anciens studios étaient dispersés dans et autour de Paris- a personnifié l’âge d’or du cinéma des années cinquante et soixante. Tel un Hollywood « bis », elle accueillait alors tout le cinéma transalpin, les réalisateurs prestigieux et ceux des péplums fauchés ou des western spaghetti, les comédies et les films franco-italiens, sans oublier les grandes productions américaines. Attirées par les avantages de la délocalisation (déjà !), sensibles aussi aux délices de la « dolce vita » romaine, elles étaient alors en quête de décors européens et du savoir-faire local pour les reconstitutions antiques.

Après quelques derniers feux comme « The Gangs of New York » ou la série « Rome », cet immense site aujourd’hui à moitié déserté survit grâce aux films publicitaires et aux reality shows.
Privatisée en 1997, Cinecittà est aujourd’hui la propriété d’une grande holding qui prévoit d’ambitieux projets, pendant que les ouvriers restants redoutent un démantèlement progressif et l’abandon des activités liées au cinéma. Une pétition a été lancée l’été dernier par Ettore Scola, aussitôt suivi par des réalisateurs du monde entier, pour sauver ce qui fait partie du patrimoine cinématographique et de l’imaginaire collectif.
Exposition du lundi au samedi, de 12h à 19h & sur RV, catalogues et tirages en édition limitée disponibles à la vente. www.lepatio-opera.com

pour signer la pétition !  : https://www.lapetition.be/en-ligne/Petition-to-save-Cinecitta-Mobilisation-pour-sauver-CINECITTA-11709.html


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Un jour, un décor #16

A voir, à lire, à écouter | 01/04/2020

DODES’KADEN d’Akira Kurosawa (1970) Dodes’kaden, dodes’kaden...c’est le bruit du tramway imaginaire, tel que l’imite un jeune simple d’esprit quand il (...) Lire la suite

Un jour, un décor #15

A voir, à lire, à écouter | 31/03/2020

UNE ÉTOILE EST NÉE / A STAR IS BORN de George Cukor (1954) Retour aux classiques, avec la 2nde des 4 versions d’Une étoile est née, un drame musical (...) Lire la suite

Un jour, un décor #14

A voir, à lire, à écouter | 30/03/2020

LE CHAT de Pierre Granier-Deferre (1971) Hier avec L’Odeur de la papaye verte, la rue se tournait en studio, cette fois c’est lui qui sort en (...) Lire la suite

Un jour, un décor #13

A voir, à lire, à écouter | 29/03/2020

L’ODEUR DE LA PAPAYE VERTE de Tran Anh Hung (1993) Sabine Chevrier, réalisatrice du documentaire Main basse sur les studios de Bry, aime ce film (...) Lire la suite

Un jour, un décor #12

A voir, à lire, à écouter | 28/03/2020

BRAZIL de Terry Gilliam (1985) « A l’époque, le film m’avait fait grosse impression quant au décor, le degré de débrouillardise, le design des objets (...) Lire la suite

1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 201

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net