Association des chefs décorateurs de cinéma

Biennale de Venise (suite)

A voir, à lire, à écouter | 19/05/2017

57ème BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN
Venise, jusqu’au 26 novembre 2017

Coups d’œil sur quelques pavillons nationaux. Beaucoup d’installations, de volumes, de photos et de films, des performances, quelques peintures…L’intention de l’artiste n’est pas toujours évidente, mais on se dit (pas toujours) qu’au fond peu importe.

Pavillon allemand
ANNE IMHOF « FAUST »

C’est le Lion d’Or de cette édition, une performance de près de 2h par des « performeurs » qui évoluent sur et sous un grand plancher en verre.

« Golden Lion for Best National Participation to Germany for a powerful and disturbing installation that poses urgent questions about our time.
It pushes the spectator to a state of anxiety. An original response to the architecture of the pavilion, Imhof’s work is also characterized by precise decisions about objects, images, bodies and sounds ».

http://www.labiennale.org/en/news/13-05.html?back=true

Pavillon israelien
GAL WEINSTEIN « JEESREEL VALLEY IN THE DARK »

Pavillon des Etats-Unis
MARK BRADFORD « TOMORROW IS ANOTHER DAY »


A la Fondation Prada
THOMAS DEMAND, ALEXANDER KLUGE ET ANNA VIEBROCK
« THE BOAT IS LEAKING. THE CAPTAIN LIED »

La plus scénographique des expositions, à la Ca’ Corner della Regina, sur le Grand canal. Elle est signée de trois artistes respectivement photographe, cinéaste et metteur en scène.
Ils ont transformé ce grand palais vénitien en une scène de théâtre, un labyrinthe de décors qui intriguent et ne se ressemblent pas, qui dissimulent ou pas les décors d’origine (début XVIIIème).


« Le point de départ repose sur un tableau d’un petit-maître du XIXe siècle, Angelo Morbelli, que Thomas Demand découvre à la Galerie d’art moderne de Milan. Il pense y voir des marins au repos dans un hospice. Il s’agit en fait d’un asile pour nécessiteux.
Ce malentendu sert de base à une succession de scènes, presque de tableaux, que propose le trio d’artistes, à la fois éclaireurs et détectives, témoins et chroniqueurs des temps passés et présents »
.


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

L’Opéra de Paris par Degas

A voir, à lire, à écouter | 14/12/2019

DEGAS A L’OPÉRA Musée d’Orsay, Paris 7ème Jusqu’au 19 janvier 2020 Toute sa vie, Edgar Degas a peint l’Opéra, ses lieux et ses personnages, que ce (...) Lire la suite

Mona Atoum et l’instabilité du monde

A voir, à lire, à écouter | 12/12/2019

EXPOSITION MONA ATOUM Galerie Chantal Crousel, Paris 3ème Jusqu’au 21 décembre Plus que 10 jours pour voir les nouvelles sculptures et (...) Lire la suite

A écouter : le décor dans le film d’époque

A voir, à lire, à écouter | 08/12/2019

LE FILM HISTORIQUE, OU LA REVANCHE DU DÉCOR En podcast sur France Culture « Le décor au cinéma n’est pas qu’une toile de fond pour un spectacle : il (...) Lire la suite

Incontournable

A voir, à lire, à écouter | 07/12/2019

RETROSPECTIVE ALFRED HITCHCOCK Cinémathèque française, Paris 12ème Jusqu’au 25 janvier 2020 Les films d’Hitchcock, toujours un régal pour les (...) Lire la suite

Architecture à Orléans, 2ème édition

A voir, à lire, à écouter | 05/12/2019

BIENNALE D’ARCHITECTURE NOS ANNÉES DE SOLITUDE A Orléans (45) jusqu’au 19 janvier 2020 "Archi-seuls à la Biennale d’Orléans", joli titre piqué à (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 184

ADC

Association des chefs décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net