Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

2 grands Michael Cimino

A voir, à lire, à écouter | 31/08/2016

VOYAGE AU BOUT DE L’ENFER
&
LA PORTE DU PARADIS

Cinémathèque française, Paris 12ème
Du 1er au 4 septembre

Sur le bel écran de la salle Henri Langlois, rétrospective Cimino avec l’intégrale de ses films, seulement 7 longs-métrages en 22 ans. Parmi eux, deux (longs) chefs d’œuvres, l’un fut un triomphe critique et public, l’autre un échec cuisant.

2 septembre à 14h30 - 4 septembre à 15h
Voyage au bout de l’enfer / The deer hunter (1978, 183mn)
Avec Robert De Niro, Christopher Walken, Meryl Streep, John Savage.
Les ravages de la guerre du Vietnam sur trois jeunes amis de la communauté russe de Pennsylvanie.



The Deer Hunter. Art director : Ron Hobbs

1er septembre à 19h30 - 3 septembre à 14h
La porte du paradis / Heaven’s gate (1980 / 219 min)
Avec Kris Kristofferson, Christopher Walken, John Hurt, Isabelle Huppert, Jeff Bridges.
En 1890, dans le nouvel état du Wyoming, de gros propriétaires entrent en guerre contre des immigrants venus d’Europe centrale.


Heaven’s gate. Production designer : Tombi Larsen. Avant de devenir scénariste puis réalisateur, Michael Cimino avait étudié l’art et l’architecture à l’Université de Yale.

« Pas un de ses films qui ne témoigne du sens absolu d’une foule, d’un groupe, d’un corps en mouvement et de leur inscription dans un espace éperdument convoqué.
Pas un qui ne relève d’un genre établi ou repéré (road movie, film de guerre, polar) et ne les transcende tous pour toujours n’en épouser qu’un seul, défunt et ressuscité : le western. Mais un Ouest décapé et rendu à une vérité nue.

Et plus encore : un Ouest non légendaire certes, mais innervé en même temps par une écriture dramatique sans égale comme si Cimino, descendant d’immigrés italiens, avait réussi à combiner les puissances de l’opéra et du roman russe, et à les projeter au fin fond de la Pennsylvanie, au cœur du Wyoming ou dans les montagnes du Colorado. »
Bernard Benolliel, directeur de l’action culturelle à la Cinémathèque
www.cinematheque.fr/cycle/michael-cimino-359.html


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Un jour, un décor #32

A voir, à lire, à écouter | 17/04/2020

LES AMANTS DU PONT-NEUF de Leos Carax (1991) En décembre 2018, le ciné-club de l’ADC présentait Les Amants du Pont-Neuf devant une salle pleine où (...) Lire la suite

Un jour, un décor #31

A voir, à lire, à écouter | 16/04/2020

LES DEMOISELLES DE ROCHEFORT de Jacques Demy (1966) Pour Olivier Meidinger (ADC), le film du jour est Les Demoiselles de Rochefort. « Le film (...) Lire la suite

Un jour, un décor #30

A voir, à lire, à écouter | 15/04/2020

LE LOCATAIRE / THE TENANT de Roman Polanski (1976) Sur le plateau F d’Epinay, Pierre Guffroy a recréé la cour et l’atmosphère d’un vieil immeuble (...) Lire la suite

Un jour, un décor #29

A voir, à lire, à écouter | 14/04/2020

ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND de Michel Gondry (2004) Clementine a fait effacer Joel de sa mémoire. Nous entrons dans le cerveau de (...) Lire la suite

Un jour, un décor #28

A voir, à lire, à écouter | 13/04/2020

BARTON FINK de Joel et Ethan Cohen (1991) A partir du moment ou il met le pied au Earle Hotel, tout n’est que désillusion pour Barton Fink, jeune (...) Lire la suite

1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | ... | 202

ADC

Association des décoratrices et décorateurs de cinéma

Siège : ADC ℅ CST 22/24, avenue de Saint-Ouen 75018 PARIS

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net