Association des chefs décorateurs de cinéma

(Re)voir tout Clouzot

A voir, à lire, à écouter | 10/11/2017

HENRI-GEORGES CLOUZOT

RETROSPECTIVES & EXPOSITION

Mille et une raisons de voir ou revoir au cinéma les films signés Clouzot :
- Ses films policiers (Quai des orfèvres, Le Corbeau, L’Assassin habite au 21) ou à suspense (Le Salaire de la peur, Les Diaboliques), avec leur galerie de personnages, des portraits sociaux et humains montrant souvent ce qu’ils ont de plus lâche et de désabusé.
- La noirceur et l’esprit mordant de ses films, uniques à son époque dans le cinéma français.
- Les monstres sacrés qu’il a fait tourner comme Fresnay, Jouvet, Blier, Montand, Signoret, Vanel et Bardot.
- Les grands décorateurs de l’après-guerre auquel il a fait appel : Max Douy, Léon Barsacq, René Renoux, Jean André et leur élève Jacques Saulnier.
- Son ami Pablo Picasso qu’il a fait jouer et peindre dans un film expérimental, Le Mystère Picasso. Le maître y peint, en n&b et en couleurs, en continu et en direct devant une caméra placée tantôt devant, tantôt derrière la toile transparente.
- Son goût pour l’art moderne qu’il révèle dans L’enfer (inachevé mais objet d’un documentaire) puis dans son dernier film, La Prisonnière.



Le Mystère Picasso (1956)



La Prisonnière (1968), avec Laurent Terzieff et Elisabeth Wiener.
Décors de Jacques Saulnier.

Tous ces films et d’autres encore sont à l’affiche au Champo (Paris 5), au Louxor (Paris 10), à la Cinémathèque (Paris 12), etc…

A la Galerie des Donateurs de la Cinémathèque
LE MYSTERE CLOUZOT
Jusqu’au 29 juillet 2018, La Cinémathèque lui consacre une exposition avec des documents de travail, photos personnelles, affiches, dessins de décor, story-boards... et même le costume de Jenny Lamour/Suzy Delair dans Quai des Orfèvres.

En vignette, Quai des Orfèvres (1947), décors de Max Douy.


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Imagination artificielle

A voir, à lire, à écouter | 18/04/2018

ARTISTES & ROBOTS Grand Palais, Paris 8ème Jusqu’au 9 juillet Un robot peut-il créer une œuvre d’art ? L’exposition, immersive et interactive, (...) Lire la suite

L’enfance et la mémoire du Japon.

A voir, à lire, à écouter | 16/04/2018

KODOMO NO KUNI - ENFANCE ET AIRES DE JEUX AU JAPON Exposition à L’Onde, Vélizy-Villacoublay (78) Jusqu’au 30 juin Yokohama, le 5 mai 1965, jour de (...) Lire la suite

Les voyages d’Hugo Pratt

A voir, à lire, à écouter | 12/04/2018

HUGO PRATT, LIGNES D’HORIZONS Musée des Confluences, Lyon 69 Jusqu’en mars 2019 Ca commence par une voile de bateau et vous embarquez avec (...) Lire la suite

Chez Gainsbourg

A voir, à lire, à écouter | 10/04/2018

SERGE GAINSBOURG, 5 BIS RUE DE VERNEUIL PHOTOGRAPHIES DE TONY FRANK Galerie de l’Instant, Paris 3ème Jusqu’au 10 juin Beau comme un décor de (...) Lire la suite

Fassbinder, les films et les séries TV

A voir, à lire, à écouter | 07/04/2018

RETROSPECTIVE RAINER WERNER FASSBINDER Cinémathèque française, Paris 12ème Du 11 avril au 16 mai Hommage à R. W. Fassbinder, grand nom du Nouveau (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 143

http://www.adcine.com

ADC

Association des Décorateurs de Cinéma

Siège : SFP 2 avenue de l´europe 94360 Bry sur Marne

Mentions légales

© ADCINE tous droits reservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net

http://www.adcine.com

[(http://www.adcine.com|=={'http://www.adcine.com'}|oui) ]