Association des chefs décorateurs de cinéma

l’interview François Emmanuelli

En exclusivité | 27/03/2013

Des années après Le goût des autres (2000), le décorateur François Emmanuelli retrouve Agnès Jaoui pour Au bout du conte, actuellement en salles. Il répond aux questions de l’ADC.

De la lecture du scénario à votre dernier jour sur un film, quelle phase préférez-vous ?
Cette petite période qui se situe entre le moment ou l’on m’a annoncé que j’étais choisi et le début de la préparation.
Une phase de questionnement et d’espoir sans le poids du travail alors que les contraintes ne sont pas encore dévoilées.

Et celle que vous redoutez le plus ?
La première semaine de tournage. L’épreuve du feu.
Après plusieurs semaines dans le confort du travail théorique et des promesses, le moment est venu de passer le braquet et de voir concrètement comment vont se comporter les différentes personnalités réunies sur le plateau.

Comment exprimez-vous vos idées ou vos intentions de décor ?
On dit de moi que je suis bavard. Mais tout dépend du sujet, du réalisateur.
Parfois des dessins, sinon la présentation d’éléments majeurs.

En quelques mots, cinéma/télévision, quelle différence ?
Théoriquement aucune. Pourtant tout le monde voit très bien ce que veut dire : "On dirait un téléfilm"…

Un film qui vous a marqué ou influencé ?
Un seul ? C’est pas sympa, ça....Il y a peu, j’ai revu par hasard Série noire sur Arte, le film de Corneau...c’est simple, j’aime tout. Idem pour Les duellistes de Ridley Scott qui est aussi un chef d’œuvre d’économie de moyens.
Je ne citerais pas tous les grands noms que tout le monde connait.

Un décor de cinéma ou une scénographie (théâtre, expo) qui vous a fait rêver ?
Il m’est parfois arrivé, lors d’une visite ou parce que nos studios étaient voisins, de voir les décors de mes collègues et j’en suis toujours impressionné.
Mais mon plus grand souvenir reste la découverte du village d’Astérix* réalisé par Jean Rabasse et son équipe. Malheureusement il n’en reste rien. Le film est passé à coté.....

En quoi avez-vous changé depuis vos débuts ?
Je suis beaucoup moins stressé et du coup, je vois plus large et cherche maintenant à me mettre aussi au service des autres corps de métiers.

Depuis Les arcandiers de Manuel Sanchez, votre premier film en 1991, un souvenir de cinéma particulièrement fort ?
Lors de la projection d’équipe de Un air de famille*, je me suis mis à pleurer. Un truc difficile à expliquer. Probablement parce que jamais je n’aurais pu imaginer participer à une si belle réussite...

Quelques mots sur Au bout du conte, le film d’Agnès Jaoui actuellement en salles ?

Ce film s’est fait dans la joie et la légèreté. (C’est assez rare !)

La question manquante à laquelle vous auriez aimé répondre ?

Le cinéma est-il de droite ?
Les Césars, c’est truqué ou bien… ?
Tu as gagné beaucoup d’argent sur Les intouchables ?
Avec l’avancée du numérique, que va devenir la déco des vis, des pots de peinture, des têtes de lit et des camions, qui te plait tant ?

* Astérix et Obélix contre César, de Claude Zidi (1999)
* Un air de famille, Cédric Klapisch (1996)


Lire aussi les autres actualités pour En exclusivité

 

Dans la brume, par Arnaud Roth

En exclusivité | 22/04/2018

Une brume toxique envahit soudainement Paris. Dans un immeuble, un couple essaye de survivre et de protéger leur fille malade, isolée du monde (...) Lire la suite

Samuel Deshors raconte les décors de Call Me by Your Name

En exclusivité | 07/03/2018

CALL ME BY YOUR NAME réalisé par Luca Guadagnino, tourné en 2016, distribué en France en 2018. SAMUEL DESHORS (ADC) est le Production designer de ce (...) Lire la suite

Au revoir là-haut par Pierre Quefféléan

En exclusivité | 10/01/2018

Au tour de PIERRE QUEFFELEAN (ADC) de revenir sur les décors de son dernier film sorti en salle, AU REVOIR LA-HAUT d’Albert Dupontel. Adapté du (...) Lire la suite

Le décor de Festen, sur la scène et à l’écran

En exclusivité | 28/11/2017

REFLEXIONS AUTOUR DE LA SCENOGRAPHIE DE FESTEN, PAR VALERIE GRALL Sur la scène de l’Odéon/Ateliers Berthier jusqu’au 22 décembre, CYRIL TESTE et le (...) Lire la suite

Jeune femme par Valérie Valéro

En exclusivité | 31/10/2017

Caméra d’Or au dernier festival de Cannes à JEUNE FEMME de Léonor Séraille. VALERIE VALERO (ADC) revient sur les décors de ce film devenu « (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

http://www.adcine.com

ADC

Association des Décorateurs de Cinéma

Siège : SFP 2 avenue de l´europe 94360 Bry sur Marne

Mentions légales

© ADCINE tous droits reservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net

http://www.adcine.com

[(http://www.adcine.com|=={'http://www.adcine.com'}|oui) ]