Association des chefs décorateurs de cinéma

Concert des COOKINGWITHELVIS avec SARAH MacCOY et LES DALTONS

A voir, à lire, à écouter | 04/11/2015

Au Café de la Danse (75011), le 11 novembre
Grande soirée de blues punk, de rock’n’roll bastringue, avec le phénomène Sarah McCoy, diva soul et trash, entre Nina Simone et Tom Waits.

En première partie, CookingWithElvis (les Leningrad Cow-boys français) et les Daltons (rythm’n’punk from Paris).

Vous n’allez pas en croire vos oreilles !
Sarah McCoy est un phénomène, une diva soul qui a conquis tous
ceux qui l’ont vu. Avec sa crinière blonde, sa silhouette de magnifique
ogresse et sa voix habitée, trempée dans le whisky et la cigarette,
cette chanteuse américaine trentenaire ressuscite l’esprit des clubs
enfumés de la Nouvelle-Orléans.
Elle joue une musique faite de blues, de jazz et de rock’nroll,
qu’elle martèle furieusement sur son piano, comme une Nina Simone
white trash ou un Tom Waits sous amphétamines.
Un mélange sale, intense, démoniaque, à la fois terriblement ancien
et tout à fait moderne, qui évoque sa vie difficile et tourmentée
dans l’Amérique pauvre d’aujourd’hui.
Sarah McCoy sera précédée des CookingWithElvis, formidable
orchestre, aussi bien visuellement que musicalement.
Formé d’un sosie d’Elvis, de choristes impeccables, les CookingWithElvis
mélangent dans leur shaker un cocktail explosif de rock’n’roll, de
punk, de soul et de ryhtm’n blues. Entre El Vez (le Elvis mexicain) et les
Leningrad Cow-boys, voici les CookingWithElvis, une véritable revue
à l’ancienne qui brûle littéralement les planches.
Et en toute première partie de soirée, on trouvera Les Daltons,
un groupe de rock’n’roll bizarroïde en français, marqué par le punk
et la new wave des années 70, dans la lignée de Jonathan Richman
et des B’52s. Sanglés dans leurs Costumes de Merde, ils sont réputés
pour leurs sets hargneux et sous haute tension.
Attention ouragan scénique en approche sur les radars : Sarah McCoy
revient en France pour une tournée automnale. Cette musicienne
évoque le jazz des origines, quand il suintait le bastringue et la vie.
Le secret le mieux gardé des bayou évolue sur scène accompagnée
d’Alyssa au glockenspiel, le duo créant ainsi une ambiance cinématique
de cabaret que les amateurs de la série Treme apprécieront. Elle joue
d’ailleurs régulièrement au Spotted Cat, un club que l’on voit beaucoup
dans la série. Sarah Mc Coy, de sa voix puissante frappe les touches
du piano et bouteille de whisky à la main déroule des compositions
efficaces.
Pour comprendre un être, il faut comprendre son moteur : Sarah a vécu
sur les routes (“hobo” est ici un terme non usurpé) suite à un deuil familial,
et s’est inventée sa vie en traversant les Etats-Unis. Cette force de vie
et de survie, Sarah Mc Coy la fait exploser sur scène. Sa résilience
et son blues viennent vous saisir aux tripes, vous cueillir à froid, vous
frapper en plein coeur comme un morceau de Billie Holyday
ou de Janis Joplin.
Sa voix profonde et voilée, son charisme hors norme, sont capables
de se mettre au service d’un premier single produit par les Liminanas,
groupe garagiste de Perpignan, rencontré l’année dernière pendant
les Nuits de l’Alligator. Ce morceau “ Beautiful Stranger” où sa voix suave
et tragique rappelle Amy Winehouse, d’aucun diront Adèle. Ce titre
préfigure d’un très attendu premier album prévu pour le printemps 2016.


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Etre architecte au XVIIème

A voir, à lire, à écouter | 21/01/2018

DESSINER POUR BATIR Archives nationales, Paris 3ème Jusqu’au 12 mars Le métier d’architecte au XVIIème siècle, illustré par quelques deux cent (...) Lire la suite

Des univers singuliers au 104

A voir, à lire, à écouter | 15/01/2018

ERMITOLOGIE et BORD D’ŒUVRES au FESTIVAL LES SINGULIERS Au Centquatre, Paris 19ème Du 23 janvier au 3 février Deux des propositions du festival (...) Lire la suite

Frederick Wiseman, Miquel Barcelo, Bill Morisson….au Jifa

A voir, à lire, à écouter | 13/01/2018

JOURNEES INTERNATIONALES DU FILM SUR L’ART Projections, rencontres Auditorium du Louvre, Paris 1er Du 19 au 28 janvier 11ème édition des Jifa (...) Lire la suite

Chéreau et l’opéra

A voir, à lire, à écouter | 08/01/2018

PATRICE CHÉREAU, METTRE EN SCENE L’OPÉRA Exposition dans la bibliothèque-Musée de l’Opéra Garnier, Paris 9ème Jusqu’au 3 mars Comment Patrice Chéreau, (...) Lire la suite

Un dimanche matin par mois, au Louxor

A voir, à lire, à écouter | 05/01/2018

SPACE COWBOYS PAR ANTOINE GUILLOT, CARRÉ 35 PAR SERGE TISSERON, L’ORDRE PAR MARIE-JOSE MONDZAIN Le Louxor – Palais du Cinéma, Paris 10ème C’est (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 137

http://www.adcine.com

ADC

Association des Décorateurs de Cinéma

Siège : SFP 2 avenue de l´europe 94360 Bry sur Marne

Mentions légales

© ADCINE tous droits reservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net

http://www.adcine.com

[(http://www.adcine.com|=={'http://www.adcine.com'}|oui) ]