Association des chefs décorateurs de cinéma

Design « vivant »

A voir, à lire, à écouter | 25/05/2013

EN VIE, AUX FRONTIÈRES DU DESIGN

Exposition à l’Espace Fondation EDF

75007 Paris, jusqu’au 1er septembre.

Les futurs artisans devront être aussi jardiniers et biologistes !...si l’on en croit les recherches menées par des architectes, des chercheurs et des écoles de design tels l’ENSCI ou la Saint Martins de Londres. Car il est possible, grâce à la biologie synthétique, de produire avec des plantes, de fabriquer avec des matériaux renouvelables. Les cellules, l’ADN et les bactéries, voilà peut-être les outils de création de demain qui feront « pousser » des vêtements ou des chaussures, qui aideront à fabriquer des meubles et des objets.

L’art et l’artisanat ont déjà imité la nature, mais cette fois, ils s’efforcent d’y trouver des solutions d’ingénierie, de s’inspirer du monde naturel et de sa mécanique pour inventer des nouveaux procédés de fabrication.

L’exposition - gratuite - à l’Espace de la fondation EDF (rue Récamier, face à l’ancien théâtre aujourd’hui fermé) montre des exemples de biotechnologies menant à des modes de production plus écologiques. Elle s’interroge aussi sur les enjeux posés par ces nouveaux procédés. « Jusqu’où peut-on contrôler la nature ? Ce contrôle du vivant mène-t-il aux frontières du design ?
 Ces nouveaux « plagiaires » imitent la manière d’opérer de la nature. Ou alors ils choisissent de codesigner avec la nature, en tant que « nouveaux artisans ». D’autres deviennent « agents provocateurs », explorent l’éthique et les risques de la création à l’aide d’un organisme en vie. Tous inventent et questionnent un futur hybride où nos produits quotidiens et nos outils de fabrication seront « en vie ».

(Source : http://fondation.edf.com/environnement/actualites/en-vie-aux-frontieres-du-design)

A l’entrée, une installation de l’architecte canadien Philip Beesley plonge le visiteur dans une forêt d’éléments interconnectés qui lui « répondent ». Les travaux de Beesley s’inspirent du monde organique et des techniques de tissage, il crée ici « un univers immersif et interactif qui joue avec nos sens ».


Lire aussi les autres actualités pour A voir, à lire, à écouter

 

Du Décor à l’Ecran : la séance de Mars

A voir, à lire, à écouter | 20/02/2019

L’AMOUR EST UN CRIME PARFAIT d’ARNAUD et JEAN-MARIE LARRIEU Cinéma Le Grand Action, Paris 5ème Dimanche 17 mars à 18h Nous sommes heureux (...) Lire la suite

L’art du panier japonais

A voir, à lire, à écouter | 17/02/2019

FENDRE L’AIR, L’ART DU BAMBOU AU JAPON Musée du quai Branly, Paris 15ème Jusqu’au 7 avril Au Japon, pas de hiérarchie entre « beaux-arts » et « arts (...) Lire la suite

Au Kanal-Centre Pompidou, ex-garage Citroën

A voir, à lire, à écouter | 13/02/2019

MISCELLANEOUS FOLIES Kanal - Centre Pompidou Quai des péniches, Bruxelles 1000 Jusqu’au 29 avril Des petits bâtiments « sexy qui ne sont pas (...) Lire la suite

Foujita 「藤田嗣治:生涯の作品(1886-1968)」展

A voir, à lire, à écouter | 11/02/2019

FOUJITA ŒUVRES D’UNE VIE (1886-1968) Maison de la Culture du Japon, Paris 15ème Jusqu’au 16 mars 36 œuvres du japonais Tsuguharu Foujita, figure (...) Lire la suite

Le peintre qui aimait les rousses

A voir, à lire, à écouter | 09/02/2019

ROUX ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel Musée Henner, Paris 17ème Jusqu’au 20 mai « Pourquoi tant de rousses ? » se sont toujours demandés les (...) Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 162

ADC

Association des chefs décorateurs de cinéma

Siège : SFP 2 avenue de l´europe 94360 Bry sur Marne

Mentions légales

© ADCINE tous droits réservés

Design: Porte-voix.com  Benoit Godde / Réalisation : Akilia.net